Point Hebdo : Le dollar contre-attaque

Cette semaine, les marchés ont évolué au rythme des fluctuations du taux de change Euro/Dollar, sur notes de péripéties politiques de la famille Trump, et de publications de chiffres économiques américains.

De nouveaux développements concernant «l’affaire Russe » de Donald Trump sont venus endommager davantage la confiance des investisseurs dans la gestion de la gouvernance américaine, poussant le dollar dans ses retranchements et conduisant ce mercredi le cours au-dessus des 1.19$/€.

Ce niveau difficilement soutenable pour les entreprises européennes exportatrices ne s’est pourtant pas maintenu, le chiffre de la création d’emplois aux États-Unis étant ressorti ce vendredi bien supérieur aux attentes à 209.000 contre 180.000 créations anticipées par le consensus. Cette donnée associée à des hausses de salaires conformes aux attentes, vient confirmer la solidité de la croissance américaine, et de ce fait, conforter la réserve Fédérale dans le remaniement de sa politique monétaire dans les mois à venir. Le Dollar replonge donc vendredi soir au niveau des 1.17$/€, et pousse les indices européens vers leurs points hauts mensuels.

En Europe, les dernières publications de résultats, même positives, n’ont pas réellement pu rivaliser face à l’appréciation de l’euro, contrairement aux publications américaines, qui ont elles contribuées à un nouveau record du Dow Jones, qui franchit la barre des 22.000 points mercredi.
75% des entreprises du S&P 500 ont aujourd’hui publié leurs résultats, et les bénéfices moyens affichent une croissance de 10.1% par rapport à l’an dernier.

Du côté du pétrole, le baril WTI clôture la semaine à 49.50$ et le Brent ressort à 52.38$. L’once d’or s’échange autour des 1.260 dollars.

À suivre cette semaine :

  • Mardi : En Chine : Balance commerciale
  • Mercredi : En Chine : IPC (mensuel et annuel). Aux États-Unis : Stock de pétrole brut
  • Jeudi : Aux Royaume-Uni : Balance commerciale
  • Vendredi : Au Japon : Jour férié (jour de la montagne). En France et en Allemagne : IPC mensuel

Voici un point sur chacun de nos fonds :

Optimum

Les performances sont arrêtées au Jeudi 3 août en raison du calcul de VL à J+2 nécessaire pour éviter le décalage entre la valorisation des futures et celle des OPCVM sous-jacents. Sur la période, la VL est stable (-0.02%), avec d’un côté un moteur d’alpha portable négatif et de l’autre un moteur de portage obligataire positif. Du côté de la stratégie d’Alpha portable, la plupart des fonds actions sous-performent leur indice de référence respectif ce qui contribue négativement à la performance. De l’autre côté, le moteur de portage obligataire compense cette sous-performance. On notera ainsi la bonne tenue des titres La Mondiale 5.05% 2049 Call 2025 (+0.65%) ainsi que de l’obligation Tereos 4.125% 2023 (+0.70%) que nous avons par ailleurs renforcé en début de période. La couverture du risque de duration du portefeuille via les taux allemands et français coûte quelques points de base au portefeuille. La performance depuis le début de l’année du FCP Optimum est de +3.76% alors que son objectif de gestion, l’EONIA+1% est en progression de 0.43% sur la même période. Les encours sont de 14.4 mln d’euros.

Taux Réels Européens

Avec une sensibilité de -2, le FCP Taux Réels Européens est pénalisé par le mouvement d’aplatissement de la courbe des taux par la baisse des taux à long terme (-0.10% sur le 30 ans Allemand). Sur la semaine, la performance est de -0.15% contre +0.04% pour son indice de référence. La faible liquidité estivale couplée aux programmes des banques centrales toujours actifs entraine une baisse généralisée des taux souverains. Cependant, au vu des fondamentaux les niveaux actuels de taux ne semblent pas soutenable à moyen terme. Le prochain mouvement de hausse des taux pourrait provenir des États-Unis, avec des données économiques toujours robustes et une Fed toujours en retard par rapport au cycle. Depuis le début de l’année, la performance du fonds s’établit à +0.43% contre +1.32% pour son indice de référence. La structure du portefeuille n’a pas été significativement modifiée au cours de la semaine dernière, avec une vision reflationniste à moyen terme, le fonds reste positionné pour une remontée des taux longs. La volatilité du fonds à 1 an est de 1.52%. Les encours du fonds sont de 39.4 mln d’euros.

Sanso Short Duration (ex. Hixance Oblig 1-3)

Sur la semaine, la performance du FCP Sanso Short Duration est de 0.32%. La faible liquidité estivale couplée aux programmes des banques centrales toujours actifs entraine une baisse généralisée des taux souverains. Les taux à 2 et à 3 ans restent stables sur la semaine. Cependant, au vu des fondamentaux les niveaux actuels de taux ne semblent pas soutenable à moyen terme. Le prochain mouvement de hausse des taux pourrait provenir des États-Unis, avec des données économiques toujours robustes et une Fed toujours en retard par rapport au cycle. Depuis le début de l’année, la performance du fonds s’établit à +4.46% contre -0.15% pour son indice de référence (EONIA Capitalisé). La structure du portefeuille n’a pas été significativement modifiée au cours de la semaine dernière. La volatilité du fonds à 1 an est de 1.16%. Les encours sont de 30.4 mln d’euros.

Sanso Patrimoine (ex. Hixance Patrimoine)

Sur la semaine, Sanso Patrimoine progresse de 0.31% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx 50  (dividendes réinvestis) progresse de 0.19%. Aux États-Unis comme en Europe, l’accélération de la saison de publication des résultats confirme les bonnes anticipations des investisseurs notamment aux États-Unis. Mais les marchés mondiaux restent sensibles aux fluctuations de l’Euro, notamment les États-Unis, avec un dollar qui subit les différentes péripéties politiques en début de semaine, mais rebondit sur ton de chiffres d’emplois américain positifs vendredi. Dans ce contexte, Sanso Patrimoine fait preuve d’une belle résistance, non seulement grâce à une politique d’exposition toujours prudente, mais aussi en raison de la très bonne tenue des titres et des fonds détenus en portefeuille. A titre d’illustration, 10 titres en portefeuille affichent une performance hebdomadaire supérieure à 3%. Nous avons augmenté notre position sur le fonds Schelcher Prince Convertible. La performance depuis le début de l’année du FCP Sanso Patrimoine s’établit à +4.08%. Les encours sont de 36.4 mln d’euros.

Sanso Opportunités (ex. Amaïka 60)

Sur la semaine, la performance du FCP Sanso Opportunités est inchangée (-0.02%) alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis progresse de 1.23% et le MSCI Monde dividendes réinvestis exprimé en euros cède 0.38%. Le rebond des marchés s’est effectué sur la séance de vendredi et n’est pas pris en compte dans la valorisation de tous les fonds détenus en portefeuille. Ainsi, le FCP Pluvalca Small Caps (-1.4%) contribue négativement à la performance hebdomadaire. Du côté obligataire et performance absolue, la semaine est plutôt calme et la performance des supports est quasi nulle. On notera toutefois que les couvertures sur les taux souverains coûtent quelques points de performance. Au cours de la semaine, nous avons couvert partiellement le risque actions du portefeuille via une stratégie optionnelle sur les actions européennes. Cette stratégie de couverture ne modifie pour le moment pas la sensibilité aux marchés actions qui reste à 54.7%. La performance depuis le début de l’année du FCP Sanso Opportunités est de +4.0%. Les encours sont de 34 millions d’euros.

Résilience

Les performances sont arrêtées au Jeudi 3 Août (comme Optimum) en raison du calcul de VL à J+2 nécessaire pour éviter le décalage entre la valorisation des futures et celle des OPCVM sous-jacents. Sur la période, la performance est de -0.39% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis baisse de 0.71% et les actions internationales exprimées en Euros (dividendes réinvestis) baissent de 1.5%. Nos positions sur les fonds Fidelity Asian Smaller Companies (-0.7%) et Stock Picking France sont les principales contributions négatives à  la valeur liquidative. Nos positions sur les fonds Tikehau 2022 et nos couvertures acheteuses d’euros contre le dollar sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. L’exposition aux marchés d’actions est réduite à 70%. La performance depuis le début de l’année du FCP Résilience est de +4.16%. Les encours sont de 17.6 mln d’euros.

Altiflex

Sur la semaine, Altiflex recule de 0.09% alors que dans le même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros progresse de 0.19%. Aux États-Unis comme en Europe, l’accélération de la saison de publication des résultats confirme les bonnes anticipations des investisseurs notamment aux États-Unis. Mais les marchés mondiaux restent sensibles aux fluctuations de l’Euro, notamment les États-Unis, avec un dollar qui subit les différentes péripéties politiques en début de semaine, mais rebondit sur ton de chiffres d’emploi américain positifs vendredi.
Dans ce contexte, Altiflex fait preuve d’une belle résistance, non seulement grâce à une politique d’exposition toujours prudente, mais aussi en raison de la très bonne tenue des titres et des fonds détenus en portefeuille. A titre d’illustration, 8 titres en portefeuille affichent une performance hebdomadaire supérieure à 3%.
Nous n’avons pas réalisé d’opération significative cette semaine. L’exposition aux marchés actions, autour de 85.2%, marque toujours une certaine prudence à court terme.
La performance depuis le début de l’année du FCP Altiflex s’établit à +3.69% contre +0.96% pour son indice de référence (50% MSCI Monde dividendes réinvestis/50% EONIA Capitalisé). Les encours sont de 10.9 mln d’euros.

Maxima

Sur la semaine, la valeur liquidative du FCP Maxima est en hausse de 0.53% alors que dans le même temps, l’indice EuroStoxx50 dividendes réinvestis monte de 1.23%. L’appréciation du dollar en fin de semaine faisant suite aux bon chiffres de l’emploi américain, permet aux marchés européens de revenir sur leur plus hauts du mois de juillet. Maxima progresse dans ce contexte malgré son faible niveau d’exposition, grâce notamment à la très bonne performance de sa sélection d’actions. En moyenne, les fonds affichent une performance négative, résultat compréhensible compte tenu des variations du marché. Du côté des titres par contre, Maxima profite du rebond de Le Noble Age, et de la bonne performance d’Allianz. Aucune opération n’a été effectué en portefeuille cette semaine, par conséquent l’exposition aux marchés actions, autour de 73%, marque toujours une certaine prudence à court terme. La performance depuis le début de l’année du FCP Maxima s’établit à +5.35% contre +8.92% pour l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis. Les encours sont de 10.7 mln d’euros.

Sanso Megatrends (ex. Cedrus Sustainable Megatrends)

Les performances sont arrêtées au Jeudi 3 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est de -1.71% contre -1.50% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de +0.53% contre +1.25% pour ce même indice.
La performance relative a été pénalisée par notre exposition de 4.5% au secteur des biotechnologies via le Source ETF Nasdaq Biotech. Les bons résultats publiés par Illumina, société spécialisée dans le séquençage du génome, n’ont pas réussi à compenser les déceptions sur Teva Pharmaceutical ou Incyte et les craintes sur Regeneron générées par les résultats de Sanofi. La sous-performance des petites et moyennes valeurs a également pesé sur ce segment de marché et sur les fonds thématiques dans leur ensemble.
Les signes de faiblesse du marché américain nous ont conduit à réduire notre exposition aux fonds multi thématiques de 23% à 18% en nous recentrant sur les stratégies en retard depuis le début de l’année comme UBS (Lux) Long-Term Trends et à réduire à 5% notre exposition au thème de la sécurité en raison de sa sensibilité aux variations du Nasdaq. L’encours du fonds est de 63 mln d’euros.

Sanso Sustainable Equities (ex. Cedrus Sustainable Equities)

Les performances sont arrêtées au Jeudi 3 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est de -0.89% contre -0.91% pour l’indice de référence, le composite 70% Euro Stoxx, 30% MSCI World. Depuis le début de l’année la performance est de +6.68% contre +6.96% pour ce même indice.
Au cours de la semaine le style Value a de nouveau surperformé d’une quarantaine de points de base. Les autres fonds ont généré une contribution globalement neutre. Les signes de faiblesse du marché américain, notamment la sous-performance des petites et moyennes valeurs, nous ont conduit à solder notre position sur le fonds multi thématique Henderson Global Care Growth afin de préserver la surperformance de 5.1% accumulée depuis l’entrée en portefeuille. L’encours du fonds est de 19 mln d’euros.

Cedrus Sustainable Opportunities

Les performances sont arrêtées au Jeudi 3 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est de -0.83% contre -0.75% pour l’indice de référence. La performance depuis le début de l’année s’établit à +0.66% contre +0.52% pour son indice de référence (50% MSCI World / 50% Eonia Capitalisé).
Notre exposition actions au 3 août est légèrement inférieure à 50%. Nous considérons en effet que si le marché européen recèle un potentiel intéressant à moyen-terme, il pourrait à brève échéance rester sous pression en raison des signes d’essoufflement du marché américain. Les encours sont de 25 mln d’euros.

Sanso Sustainable Credit (ex. Cedrus Sustainable Credit)

Les performances sont arrêtées au Jeudi 3 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est de 0.21%, soit 0.08% de moins que son benchmark. La performance depuis le début de l’année s’établit à +1.70% contre +1.49% pour son indice de référence (90% Barclays Euro Corporate / 10% iBoxx Sterling Corporate). La sensibilité taux s’établit à 4.4 contre 5.7 pour l’indice de référence. Les encours sont de 78 mln d’euros.

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.