Point Hebdo : Bac à sable radioactif

Les marchés terminent en net recul cette semaine, les tensions géopolitiques entre les États-Unis et la Corée du Nord ravivant la volatilité et dissipant la torpeur estivale. L’Eurostoxx 50 cède sur la semaine 2.83%, et le Dow Jones casse sa série de hausses consécutives pour finir en baisse de 1.17%.

Les deux personnalités aux égos surdimensionnés ont, au travers d’une joute rhétorique, fait part de leur inimitié réciproque. Donald Trump affirmant que les États-Unis ne se laisseraient plus menacer d’avantage, et qu’ils seraient prêts à abattre sur Pyongyang « le feu et la colère comme le monde ne l’a encore jamais vu ».
Ces propos furent suivis par la menace de Kim Jong-Un d’une frappe préventive sur les bases militaires américaines de l’île de Guam par les forces Coréennes.
Rien ne dit que ces paroles prendront forme dans les jours à venir, mais les investisseurs demeurent prudents et se dirige vers des valeurs refuge.

Un environnement plus incertain et volatile incitant généralement les investisseurs à penser qu’une stratégie plus active soit nécessaire, ou qu’un vol vers des investissements «sûrs», tels que l’argent ou l’or, est approprié. Or, L’histoire nous montre que les risques géopolitiques peuvent influencer les marchés sur de courtes périodes, mais que ce sont les fondamentaux qui donnent le ton sur du plus long terme.
La saison des résultats d’entreprises arrive à son terme, et avant que les grandes banques centrales ne refassent parler d’elles à la fin du mois, pour le meeting de Jackson Hole, la géopolitique demeurera au centre de l’attention des investisseurs.

Sur le marché des changes, l’euro vaut désormais 1.18$, en hausse d’environ 0.1% sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s’affiche à environ 48.3$ et le Brent ressort à 51.6$. L’once d’or s’échange autour des 1.286 dollars (+2.2%).

À suivre cette semaine :

  • Mercredi : Aux Royaume-Uni à 10h30 : Évolution du nombre de demandeurs d’emplois (juillet). Aux États-Unis à 16h30 : Stock de pétrole brut. Aux États-Unis à 20h00 : Minutes de la FED.
  • Jeudi : En zone Euro à 11h00 : IPC annuel

Voici un point sur chacun de nos fonds :

Optimum

Les performances sont arrêtées au Jeudi 10 août en raison du calcul de VL à J+2 nécessaire pour éviter le décalage entre la valorisation des futures et celle des OPCVM sous-jacents. Sur la période, la VL est en baisse de 0.24%. La stratégie d’alpha portable a un impact très légèrement négatif sur la performance du fonds. La plus grosse partie de la baisse hebdomadaire est due à la stratégie de portage obligataire, les titres financiers tels que Groupama SA 6.3% et La Mondiale 5.05% faisant partis des principaux détracteurs. Nos couvertures de taux sur les dettes d’état français et allemand nous coûtent également quelques points de base. Nous n’avons pas réalisé d’opération significative cette semaine. La performance depuis le début de l’année du FCP Optimum est de +3.51% alors que son objectif de gestion, l’EONIA+1% est en progression de 0.45% sur la même période. Les encours sont de 14.36 millions d’euros.

Taux Réels Européens

Avec une sensibilité de -2, le FCP Taux Réels Européens est pénalisé par le mouvement d’aplatissement de la courbe des taux par la baisse des taux à long terme. Sur la semaine, la performance est de -0.33% contre +0.04% pour son indice de référence. La faible liquidité estivale couplée aux programmes des banques centrales toujours actifs entraîne une baisse généralisée des taux souverains. Cependant, au vu des fondamentaux les niveaux actuels de taux ne semblent pas soutenables à moyen terme. Le prochain mouvement de hausse des taux pourrait provenir des États-Unis, avec des données économiques toujours robustes et une Fed toujours en retard par rapport au cycle. Depuis le début de l’année, la performance du fonds s’établit à +0.10% contre +1.36% pour son indice de référence. La structure du portefeuille n’a pas été significativement modifiée au cours de la semaine dernière, avec une vision reflationniste à moyen terme, le fonds reste positionné pour une remontée des taux longs. La volatilité du fonds à 1 an est de 1.52%. Les encours du fonds sont de 39.5 mln d’euros.

Sanso Short Duration (ex. Hixance Oblig 1-3)

Sur la semaine, le FCP Sanso Short Duration cède 0.20%. La faible liquidité estivale couplée aux programmes des banques centrales toujours actifs entraîne une baisse généralisée des taux souverains. Les taux à 2 et à 3 ans restent stables sur la semaine malgré la perte de quelques points de base. Cependant, au vu des fondamentaux, les niveaux actuels de taux ne semblent pas soutenables à moyen terme. Le prochain mouvement de hausse des taux pourrait provenir des États-Unis, avec des données économiques toujours robustes et une Fed toujours en retard par rapport au cycle. Depuis le début de l’année, la performance du fonds s’établit à +4.25% contre -0.16% pour son indice de référence (EONIA Capitalisé). La structure du portefeuille n’a pas été significativement modifiée au cours de la semaine dernière. La volatilité du fonds à 1 an est de 1.16%. Les encours sont de 30.4 mln d’euros.

Sanso Patrimoine (ex. Hixance Patrimoine)

Les marchés financiers ont pris leur rythme estival, malgré un épisode géopolitique entre les États-Unis et la Corée du Nord venant semer légèrement le trouble sur ces derniers. La plupart des indices mondiaux corrigeaient donc en fin de semaine, l’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis et le CAC 40  cédant 2.8% et 2.7%. Les marchés obligataires ont également suivi la baisse, avec un renforcement de la pentification de la courbe des taux et une poursuite du mouvement de contraction des spreads. La volatilité remonte légèrement dans cette phase de correction. Notre exposition actions a très légèrement diminué au cours de la semaine pour s’établir autour de 16.5%. Avec une contribution négative des poches obligataires et actions, la performance du fonds Sanso Patrimoine enregistre une baisse de -0.49% sur la semaine et s’affiche ainsi à +3.38%. La volatilité du fonds sur 1 an est de 3.16%. Les encours sont de 35 mln d’euros.

Sanso Opportunités (ex. Amaïka 60)

Sur la semaine, la VL du FCP Sanso Opportunités baisse de -0.65% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis perd -2.88% et le MSCI Monde dividendes réinvestis recule de -1.8%. Cette surperformance s’explique par la résistance des OPCVM investis en petites et moyennes capitalisations tels que Pluvalca France Small Caps (-0.5%) et Amilton Small Caps (-0.47%). Notons aussi la bonne performance des fonds Karakoram Momentum et Annapurna (respectivement +0.4% et +0.03%). Notre couverture sur les taux nous fait perdre quelques points de base. Suite à la correction de marché survenue en cours de semaine, nous avons augmenté l’exposition du portefeuille par le biais d’achat de futures Eurostoxx 50. La sensibilité aux marchés action est de 56%. La performance depuis le début de l’année du FCP Sanso Opportunités est de +3.30%. Les encours sont de 33.73 millions d’euros.

Résilience

La VL est calculée en J+2 (comme Optimum) pour éviter le décalage entre la valorisation des futures et celle des OPCVM sous-jacents et les performances sont arrêtées au mercredi 9 août. Sur la période, la performance est de -0.27% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis baisse de -0.91% et les actions internationales exprimées en Euros (dividendes réinvestis) baissent  de -0.29%. Nos positions sur les fonds Fidelity Asian Small et Varenne Selection sont les principales contributions négatives à  la valeur liquidative. Nos positions sur les fonds Stock picking France et Fast Asia sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. L’exposition aux marchés d’actions passe à 70.2%. La performance depuis le début de l’année du FCP Résilience est de +3.87%. Les encours sont de 17.6 mln d’euros.

Altiflex

Sur la semaine, Altiflex recule de -1.01% alors que dans le même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros perd -1.8%. La saison de publication des bénéfices étant maintenant terminée, la situation géopolitique entre la Corée du Nord et les Etats-Unis prend le devant de la scène, en attendant les rendez-vous macroéconomiques des différentes banques centrales mondiales.
Dans ce contexte, Altiflex fait preuve d’une belle résistance, non seulement grâce à une politique d’exposition toujours prudente, mais aussi en raison de la très bonne tenue des titres et des fonds détenus en portefeuille. A titre d’illustration, 5 titres en portefeuille affichent une performance hebdomadaire supérieure à 1%.
L’exposition aux marchés actions, autour de 85%, marque toujours une certaine prudence à court terme.
La performance depuis le début de l’année du FCP Altiflex s’établit à +2.65% contre +0.05% pour son indice de référence (50% MSCI Monde dividendes réinvestis/50% EONIA Capitalisé). Les encours sont de 10.8 mln d’euros.

Maxima

Sur la semaine, la valeur liquidative du FCP Maxima est en baisse de -0.81% alors que dans le même temps, l’indice EuroStoxx50 dividendes réinvestis baisse de -2.88%. La saison de publication des bénéfices étant maintenant terminée, la situation géopolitique entre la Corée du nord et les États-Unis prend le devant de la scène, en attendant les rendez-vous macroéconomiques des différentes banques centrales mondiales. Maxima surperforme dans ce contexte grâce à son faible niveau d’exposition, et à la très bonne performance de sa sélection d’actions. En moyenne, les fonds affichent une performance négative, résultat compréhensible compte tenu de la baisse des marchés mondiaux. Du côté des titres, le portefeuille se démarque grâce à ses positions sur des titres comme Aegon et Wirecard, qui malgré la baisse des marchés, arrivent à performer. Aucune opération n’a été effectué en portefeuille cette semaine, par conséquent l’exposition aux marchés actions, autour de 70%, marque toujours une certaine prudence à court terme.
La performance depuis le début de l’année du FCP Maxima s’établit à +4.50% contre +5.78% pour l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis. Les encours sont de 10.7 mln d’euros.

Sanso Megatrends (ex. Cedrus Sustainable Megatrends)

Les performances sont arrêtées au Jeudi 10 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est de -0.45% contre -0.28% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de +0.08% contre +0.97% pour ce même indice.
Au cours de la semaine, nous avons réduit l’exposition au secteur des biotechnologies à 2.2% et, compte tenu des risques géopolitiques actuels, réduit l’exposition actions globale à 95%. L’encours du fonds est de 63 mln d’euros.

Sanso Sustainable Equities (ex. Cedrus Sustainable Equities)

Les performances sont arrêtées au Jeudi 10 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est de -0.61% contre -0.45% pour l’indice de référence, le composite 70% Euro Stoxx, 30% MSCI World. Depuis le début de l’année la performance est de +6.07% contre +6.41% pour ce même indice.
Au cours de la semaine, les fonds  génèrent globalement des contributions négative, en particulier les fonds Rochebrune Zone Euro Actions et HSBC Actions Développement durable. Nous avons réduit l’exposition du fonds à 94%, compte tenu des risques géopolitiques actuels.  L’encours du fonds est de 19 mln d’euros.

Cedrus Sustainable Opportunities

Les performances sont arrêtées au Jeudi 10 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est de -0.30% contre -0.14% pour l’indice de référence. La performance depuis le début de l’année s’établit à +0.36% contre +0.36% pour son indice de référence (50% MSCI World / 50% Eonia Capitalisé).
Notre exposition actions au 10 août est légèrement inférieure à 50%. Les fondamentaux militent pour une appréciation absolue et relative du marché actions européen que nous achèterons sur une accalmie de la situation géopolitique. Les encours sont de 25 mln d’euros.

Sanso Sustainable Credit (ex. Cedrus Sustainable Credit)

Les performances sont arrêtées au Jeudi 10 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est flat, soit 0.08% de moins que son benchmark. La performance depuis le début de l’année s’établit à +1.70% contre +1.57% pour son indice de référence (90% Barclays Euro Corporate / 10% iBoxx Sterling Corporate). Nous avons réduit la sensibilité à 3.6 contre 5.7 pour l’indice de référence suite à l’appréciation des marchés de taux provoquée par la situation géopolitique.  Compte tenu des fondamentaux de la zone euro, nous continuerons de couvrir le portefeuille sur accalmie de la situation géopolitique. Les encours sont de 78 mln d’euros.

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.