Point Hebdo : La reflation s’installe ?

Une semaine d’accalmie pour cette fin d’été, malgré le rendez-vous annuel des banquiers centraux au symposium de Jackson Hole.

Les publications de résultats étant terminées et les tensions entre Pyongyang et Washington semblant s’atténuer, les volumes de transactions se sont vus considérablement amoindris.

Le principal évènement de cette semaine s’est déroulé vendredi, lors du symposium de Jackson Hole, où la présidente de la Réserve Fédérale américaine, Janet Yellen, et Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne, se sont exprimés sur les politiques monétaires de leur institution respectives.

Janet Yellen s’est montrée pour le moins avare de propos sur la gestion de la politique monétaire en elle-même, se concentrant d’avantage sur les réglementations financières et défendant la régulation mise en place après crise financière de 2008/2009, cette dernière se trouvant visée par l’administration Trump, qui souhaiterait l’abolir.

De son côté, Mario Draghi déclare que la politique monétaire accommodante de la banque centrale européenne et son programme de rachat d’actifs (qui se monte dorénavant à 2.000 milliards d’euros) est une réussite, et que la reprise économique de la zone euro est en phase d’installation. Il appelle tout de même à la patience, mais reste convaincu que l’inflation convergerait vers les objectifs d’un peu moins de 2 %.

Suite à ces déclarations, l’euro monte à son plus haut depuis le début du mois d’août, et finit la semaine à 1,20$/€

Au niveau des indicateurs économique, les indices de confiance des milieux d’affaires allemand et français sont en augmentation, tout comme la croissance allemande qui progresse de 0.6 % au deuxième trimestre.
Du côté du pétrole, le baril WTI s’affiche à environ 47,7$ et le Brent ressort à 52,3$. L’once d’or s’échange autour des 1.290 dollars.

À suivre cette semaine :

Mercredi :

Etats-Unis : 14h15, Créations d’emplois non-agricoles
Etats-Unis : 16h30, Stocks de pétrole Brut

Jeudi :
Chine : 03h00, PMI Manufacturier (Aout)
Zone Euro : 11h00, IPC Annuel

Vendredi :
Allemagne : 9h55, PMI Manufacturier
Royaume-Uni : 10h30, PMI Manufacturier
Etats-Unis : 16h00, PMI Manufacturier
Voici un point sur chacun de nos fonds :

Optimum

Les performances sont arrêtées au jeudi 24 août en raison du calcul de VL à J+2 nécessaire pour éviter le décalage entre la valorisation des futures et celle des OPCVM sous-jacents. Sur la période, la VL est en baisse de 0.21%. La stratégie d’alpha portable a un impact légèrement négatif sur la performance du fonds, pénalisée par la sous performance des fonds investis en valeurs européennes. La stratégie de portage obligataire cède également quelques points de base, impactés par les titres financiers tels que La Mondiale 5.05% et Crédit Agricole 7.875%. Nos couvertures de taux sur les dettes d’état français et allemand nous permettent de récupérer également quelques points de base. Nous n’avons pas réalisé d’opération significative cette semaine. La performance depuis le début de l’année du FCP Optimum est de +3.44% alors que son objectif de gestion, l’EONIA+1% est en progression de 0,48% sur la même période. Les encours sont de 14.26 millions d’euros.

Taux Réels Européens

Sur la semaine, la performance du FCP Taux Réels Européens est de +0.02%.
D’un point de vue fondamental, la semaine écoulée confirme  le dynamisme de la conjoncture globale. Les données des PMI sont sorties généralement supérieures aux attentes. En Allemagne et au Japon, c’est l’industrie qui progresse le plus. Aux Etats-Unis et en France, ce sont les services qui entraînent l’activité. C’est la demande privée qui est au cœur de l’accélération de croissance, notamment en Europe et au Japon. Cette dernière n’est pas sensible à l’évolution des taux de change, un facteur de soutien pour l’euro et pour le yen. En fin de semaine, l’arrivée de l’ouragan Harvey au Texas a soutenu les cours de l’essence, un certain nombre de raffineries ayant du temporairement fermer leurs portes.
Par ailleurs, les facteurs politiques n’ont pas eu d’impact sur les marchés, Donald Trump faisant moins parler de lui qu’au cours des semaines précédentes. Cette accalmie n’a toutefois pas permis de stabilisation du dollar.
Enfin, les banquiers centraux ont fait preuve d’une extrême discrétion à l’occasion du symposium de Jackson Hole, Janet Yellen se contentant d’affirmer son opposition à la dérégulation des banques proposée par l’administration Trump.
En synthèse, les politiques monétaires mettent en œuvre des programmes de soutien d’une ampleur extraordinaire, qui paraissent de moins en moins justifiés au vu de l’évolution favorable de l’économie mondiale. Dans ce cadre, elles semblent de moins en moins optimales.
Dans le contexte décrit plus haut, nous maintenons la  sensibilité globale du FCP vers son minimum de -2. Le fonds reste toujours défensif et structurellement construit pour des marchés reflationnistes. La partie du fonds investie en monétaire (6%) / taux flottants (19%) / indexées inflation allemandes (15%) s’inscrit à 40% de l’actif net.
La performance du FCP Taux Réels Européens depuis le début de l’année est de +0.11% contre +1.44% pour son indice de référence. Les encours s’inscrivent à 39.5 mln d’euros.

Sanso Short Duration (ex. Hixance Oblig 1-3)

Principalement impactés par les incertitudes politiques aux Etats-Unis, les taux souverains européens ont accompagné la baisse des taux US, ainsi sur la semaine les taux 2 ans et 3 ans français ont abandonné 2cts à respectivement -0.48% et -0.49% . Cette petite baisse des taux s’est combinée à une légère contraction des marges de crédit : -7bps sur le segment crossover (signatures de BBB+ à BB-), -0,5bps sur les émissions financières seniors et -0.2bps sur les émissions financière subordonnées. Le fonds Sanso Short Duration a peu évolué au cours de la semaine, il abandonne 0,03% ce qui porte la performance depuis le début de l’année à +4.29%. Dans un contexte d’activité et de liquidité toujours estival, nous n’avons pas modifié significativement la structure du portefeuille au cours de la semaine. Le rendement actuariel du fonds n’évolue pas à 1.70%. La volatilité à 1 an du fonds reste stable à 1.17%. Les encours sont de 31 millions d’euros.

Sanso Patrimoine (ex. Hixance Patrimoine)

Les marchés financiers ont encore gardé leur rythme estival la semaine dernière avec des volumes de transactions assez faible. Sans grande tendance, mais plus volatiles que les marchés obligataires, les indices boursiers européens ont légèrement baissé sur la semaine (-0.19% pour le CAC40 et -0,22% pour l’Eurostoxx 50). La hausse observée de l’ EUR/USD jusqu’à 1.19 vendredi limite toujours pour l’instant  les possibilités de progression des marchés actions européens. Côté obligataire, les taux ont été plutôt orientés à la baisse cette semaine (-0.03% sur le 5 ans français) et les spreads de crédit se sont légèrement contractés (-7bps sur l’indice Itraxx Crossover 5 ans). Pas de modification significative dans le fonds au cours de la semaine passée : notre exposition actions est restée stable autour de 16%.  Nous noterons seulement que le fonds a été pénalisé sur la semaine par sa position sur une obligation convertible Steinhoff, victime de rumeurs (depuis démenties) de manipulations comptables. Sur la semaine, la performance du fonds Sanso Patrimoine enregistre un recul de -0.20% et s’affiche ainsi à +3.71% YTD. La volatilité du fonds sur 1 an est de 3.05%. Les encours sont de 33.6 millions d’euros.

Sanso Opportunités (ex. Amaïka 60)

Sur la semaine, la VL du FCP Sanso Opportunités cède 0.31% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 et le MSCI World dividendes réinvestis baissent respectivement de 0.22% et 0.27%. Dans ce contexte de marché baissier, le fonds perd quelques points de base, baisse principalement imputée à la sous performance des fonds satellites européens. Coté actions, on note la bonne performance du fonds Fidelity Fast Asia, encore principal contributeur cette semaine. Nos couvertures et expositions de marché demeurent neutres sur la période. Nous n’avons pas réalisé d’opération significative cette semaine. La sensibilité aux marchés action est de 58,7%. La performance depuis le début de l’année du FCP Sanso Opportunités est de +3.33%. Les encours sont de 33.7 millions d’euros.

Résilience

La VL est calculée en J+2 (comme Optimum) pour éviter le décalage entre la valorisation des futures et celle des OPCVM sous-jacents et les performances sont arrêtées au jeudi 24 août. Sur la semaine, la performance est de -0.33% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis baisse de 0.50% et les actions internationales exprimées en Euros (dividendes réinvestis)  de 0.33%. Notre position sur le fonds Hélium Sélection et nos couvertures sur le dollar sont les principales contributions positives à  la valeur liquidative. Nos positions sur les fonds Echiquier Value, Varenne Sélection et Sycomore sélection PME sont les principales contributions négatives à la valeur liquidative. L’exposition aux marchés d’actions a été réduite pour atteindre 43%. La performance depuis le début de l’année du FCP Résilience est de +3.76%. Les encours sont de 19.4 mln d’euros.

Altiflex

Sur la semaine, Altiflex perd 0.37% alors que dans le même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros recule de 0.27%. Encore une semaine bien calme si l’on en juge par les volumes d’échanges sur les différents marchés. Seuls, les marchés émergents continuent d’afficher des performances significatives et devancent maintenant très nettement celles des marchés développés. Altiflex en profite au travers de son investissement sur le fonds GemEquity qui gagne près de 2% sur la semaine mais aussi, plus indirectement, avec ses positions sur les valeurs liées aux matières premières comme Teck Resources ou Anglo American. Mais plus globalement, la performance d’Altiflex cette semaine a été pénalisée par les mauvais résultats de BHP Steel en Australie que les investisseurs ont sanctionnée suite à la publication de résultats en dessous des attentes.
Quelques opérations ont été réalisées en portefeuille dans le secteur de la consommation cyclique. Nous avons cédé Foot Locker dans la mesure où les mauvais résultats annoncés pour le deuxième trimestre ont été accompagnés d’une vision très pessimiste sur les perspectives du secteur. Le titre a été remplacé par D R Horton, un « homebuilder » américain attractif tant au niveau de la valorisation que des perspectives de croissance.
A 85% l’exposition du portefeuille marque toujours une certaine prudence vis-à-vis de l’évolution à court-moyen terme des marchés.
La performance depuis le début de l’année du FCP Altiflex s’établit à +2.29% contre -0.08% pour son indice de référence (50% MSCI Monde dividendes réinvestis/50% EONIA Capitalisé). Les encours sont de 10.8 mln d’euros.

Maxima

Sur la semaine, la valeur liquidative du FCP Maxima est en baisse de 0.35% alors que dans le même temps, l’indice EuroStoxx50 dividendes réinvestis recule de 0.22%. Comme sur les principales bourses mondiales, le marché européen est resté dans une fourchette relativement étroite, les investisseurs restant dans l’attente d’annonce en provenance des banquiers centraux réunis à Jackson Hole aux Etats-Unis. Au niveau des valeurs, c’est la mise en œuvre du rachat de Whole Food Markets par Amazon qui a jeté un froid sur le secteur de la distribution alimentaire européenne sur lequel nous sommes investis au travers de Ahold. Mais par ailleurs, les belles progressions des allemandes Lanxess et Fresenius ont permis de compenser en partie le recul. Les fonds sont quant à eux restés en ligne avec le marché, à l’exception de Mandarine valeurs qui reste en territoire positif sur la semaine.
Quelques arbitrages cette semaine, d’abord dans le pétrole avec la vente de Total pour un achat de Repsol et aussi dans la distribution avec la vente du finlandais Kesko pour un achat de Jeronimo Martins au Portugal.
Notre exposition reste à 70%, marquant toujours une position relativement prudente au regard de l’évolution des marchés européens.
La performance depuis le début de l’année du FCP Maxima s’établit à +4.72% contre +6.78% pour l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis. Les encours sont de 10.7 mln d’euros.

Sanso Megatrends (ex. Cedrus Sustainable Megatrends)

Les performances sont arrêtées au jeudi 24 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine du 17 août au 24 août la performance est de -0.57% contre -0.33% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de -0.62% contre +0.31% pour ce même indice.
La performance relative a été positivement impactée par notre exposition au thème de la sécurité et au segment des biotechnologies avec une surperformance de 0.7% pour Pictet Security et 2.5% pour le Source Nasdaq Biotech UCITS ETF. En revanche le fonds multithématique FP Wheb Sustainability a pénalisé la performance relative avec une sous-performance de 0.7%. L’encours du fonds est de 62.7 mln au 24 août 2017.

Sanso Sustainable Equities (ex. Cedrus Sustainable Equities)

Les performances sont arrêtées au jeudi 24 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine du 17 août au 24 août la performance est de -0.69% contre -0.51% pour l’indice de référence, le composite 70% Euro Stoxx, 30% MSCI World. Depuis le début de l’année la performance est de +5.85% contre +6.40% pour ce même indice.
Sur la semaine la performance relative a été impactée négativement par les positions sur RocheBrune Zone Euro Actions et OFI RS Euro Equity Smaty Beta, tous deux surexposés sur les petites et moyennes valeurs et qui enregistrent des sous-performances de 0.77% et 0.24% respectivement.
L’encours du fonds est de 18.8 ME au 24 août 2017.

Cedrus Sustainable Opportunities

Les performances sont arrêtées au jeudi 24 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est -0.32% contre -0.17% pour l’indice de référence. La performance depuis le début de l’année s’établit à -0.04% contre +0.10% pour son indice de référence (50% MSCI World / 50% Eonia Capitalisé).
Au cours de la semaine, nous avons marginalement réduit l’exposition actions globale à 48% pour la déduire à 50% compte tenu des incertitudes monétaires et politiques actuelles. Les encours sont de 25 mln d’euros.

Sanso Sustainable Credit (ex. Cedrus Sustainable Credit)

Les performances sont arrêtées au jeudi 24 août en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est -0.20%, contre 0.02% pour son son benchmark. La performance depuis le début de l’année s’établit à +1.39% contre +1.45% pour son indice de référence (90% Barclays Euro Corporate / 10% iBoxx Sterling Corporate). Nous maintenons la sensibilité  à 2 contre 5.7  pour l’indice de référence et considérons  que l’amélioration des conditions économiques devrait permettre à la BCE d’annoncer pour 2018 une réduction de ces achats d’actifs. Les encours sont de 78 mln d’euros.

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.