Point Hebdo : Super Mario et Captain Trump

Les marchés sortent de leur torpeur cette semaine, portés par le discours accommodant de Mario Draghi, les bons résultats des entreprises et les nouvelles concernant le budget américain de 2018.

L’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis performe de +1.31% sur la semaine, le CAC 40 progresse de +2.27%. Le S&P 500 performe de +0.23% à l’instar du MSCI World dividendes réinvestis qui progresse également de +1.73%.
L’ensemble des marchés mondiaux sont en hausse sur la période, certains, comme le CAC 40, revenant même à leur niveau historique de janvier 2008. La position accommodante de la banque centrale européenne est en grande partie responsable de ce mouvement haussier, Mario Draghi ayant annoncé ce jeudi, que le programme de rachat d’actif, bien que diminué de moitié à partir de janvier 2018, se prolongerait jusqu’à septembre 2018, et pourrait être augmenté ou prolongé en cas de besoin.

À cela viennent s’ajouter les nouveaux records historiques de la bourse de Wall Street, poussée par l’adoption par le congrès américain de la résolution du budget 2018, qui devrait permettre à Donald Trump de lancer sa grande réforme fiscale tant attendue par les entreprises américaines.
L’avalanche de publications de bénéfices, en général positifs, et la croissance américaine sortant plus robuste que prévue (3% annualisé) ramènent l’euro sous la barre des 1.16$, favorisant ainsi les secteurs exposés à l’international.
À Tokyo également, la victoire électorale du parti du Premier ministre Shinzo Abe conduit le Nikkei 225 sur les 22.000 points.

Au milieu de ces signaux positifs, la crise politique espagnole passe au second plan, et la déclaration d’indépendance unilatérale de la catalogne adoptée vendredi n’aura eu de conséquences que localement, notamment sur les bancaires Espagnoles.
Sur le marché des changes, l’euro vaut désormais 1,158$, en repli d’environ 1,7% sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s’affiche à environ 53,8$ et le Brent ressort à 60,3$. L’once d’or s’échange autour des 1.267 dollars (-0,8%).

A suivre cette semaine…

Mardi :
Japon: 07h30, Conférence de presse de la BoJ et Décision sur les taux d’intérêts
Eurozone : 11h00, IPC Annuel (Oct.)

Mercredi :
Etats-Unis : 13h15, Créations d’emplois Non-Agricole ADP (Oct.)
Etats-Unis : 15h00, ISM Manufacturier (Oct.)
Etats-Unis : 19h00, Décision de la FED sur les Taux d’intérêts

Jeudi :
Royaume-Uni : 13h00, Décision de la BoE sur les taux d’intérêts

Vendredi :
Etats-Unis : FED, Décision de Donald Trump sur la prochaine présidence de la Fédérale réserve

Voici un point sur chacun de nos fonds :

FONDS OBLIGATAIRES

SANSO SHORT DURATION

Le discours de Mario Draghi jeudi dernier a rassuré les marchés financiers sur la volonté de la BCE de maintenir une politique très accommodante en 2018. La BCE a renforcé notre conviction que la hausse des taux directeurs, si elle advient, ne se fera pas avant le deuxième trimestre 2019. A la suite de la réunion de la BCE, toute la courbe des taux s’est détendue (-0,08% sur les 2 ans et 3 ans français). La confiance des investisseurs post-BCE s’est aussi traduit par un resserrement significatif des spreads sur le marché du crédit obligataire. L’indice Itraxx Crossover s’est resserré de 10bps. Le secteur financier, d’habitude porté par les anticipations de hausse des taux, a lui aussi bénéficié de l’ambiance positive de fin de semaine (les spreads se sont contractés de 5 bps sur les emprunts seniors et de 8 bps sur les emprunts subordonnés) .
Le fonds Sanso Short Duration reste toujours bien positionné et enregistre sur la semaine une nouvelle progression de +0,14%, ce qui porte la performance du fonds à +5,42% depuis le début de l’année. Le rendement actuariel de Sanso Short Duration est de 1,50%. Sa volatilité à 1 an reste stable à 1,17%, son ratio Sharpe est de 5,30 et ses encours sont de 38,1 millions d’euros.

SANSO SUSTAINABLE CREDIT

Les performances sont arrêtées au Jeudi 26 octobre en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est +0.14%, contre +0.05% pour son benchmark. La performance depuis le début de l’année s’établit à +2.10% contre +2.01% pour son indice de référence (90% Barclays Euro Corporate / 10% iBoxx Sterling Corporate). Au cours de la semaine, nous avons réduit la sensibilité à 1.22 et considérons que les décisions de la BCE au-delà de la volatilité actuelle sont de nature à générer un ‘’bear steepening’’ d’ici la fin de l’année. Les encours sont de 78 mln d’euros.

TAUX RÉELS EUROPÉENS

Sur la semaine, la performance est de -0,04% alors que dans le même temps l’indice du fonds, l’Eonia capitalisé + 2.5%, progresse de 0,04%. Nos positions de couvertures sur les marchés à terme ont généré les principales contributions négatives à la valeur liquidative. Dans l’attente de la réunion BCE de jeudi dernier, le positionnement défensif du fonds a été maintenu. La sensibilité taux est restée entre -1.50 et -2 , donc proche de son minimum de -2. La part investie en titres défensifs, comme les Indexées inflations (15.75%) et titres à taux variables (18%) reste élevée. La poche investie en obligations « vertes » atteint 10%. La performance depuis le début de l’année du FCP Taux Réels Européens est de -0,05%, alors que son indice de référence progresse de 1,83%. Les encours sont de 38.3 mln d’euros.

 

FONDS DIVERSIFIÉS

OPTIMUM

Sur la période, la VL est en hausse de +0.09% (Performance arrêtée au 19 octobre). La stratégie d’alpha portable a un impact négatif sur la performance du fonds, impactée par la sous-performance des fonds investis en valeurs de la zone européenne, notamment les valeurs françaises et espagnoles. La stratégie de portage obligataire compense largement cette perte, portée par les titres Akuo Energy 5.5% 2020 et 2021, producteur d’énergie renouvelable, ainsi que par les titres financiers. Nos couvertures de taux sur les dettes d’état français et allemand demeurent neutres sur la période. La performance depuis le début de l’année du FCP Optimum est de +3.81% alors que son objectif de gestion, l’EONIA+1% est en progression de 0.60% sur la même période. Les encours sont de 15,2 millions d’euros.

SANSO PATRIMOINE

Quatre évènements majeurs ont rythmé l’évolution des marchés financiers au cours de la semaine passée : la déclaration d’indépendance de la Catalogne, la victoire de Shinzo Abe au Japon, le vote du budget aux Etats-Unis, mais surtout l’annonce par la BCE d’une politique monétaire toujours très accommodante en 2018. Le discours très maitrisé de Mario Draghi n’a apporté aucune surprise mais a rassuré les investisseurs. Portés par la BCE et des publications de chiffres économiques favorables, les marchés actions européens ont progressé nettement au cours de la semaine écoulée (+2,27% pour le CAC40 et +1,31% pour l’Eurostoxx 50). Sur les marchés de taux, l’ambiance était à la détente (-0,08% sur les 5 ans et 10 ans français). Le marché du crédit obligataire a profité de cet environement positif pour enregistrer une baisse significative des spreads (-10bps sur l’Itraxx Crossover et -8bps sur les subordonnées financières).
Le fonds Sanso Patrimoine progresse sur la semaine de +0,42% et affiche une performance de +4,94% depuis le début de l’année. L’exposition nette actions a été renforcée à 24%. Les principales caractéristiques du portefeuille obligataire restent globalement inchangée avec un rendement actuariel (hors convertibles) à 2,25%, une maturité moyenne est de 3,87 ans et une sensibilité de 2,89%. La volatilité à 1 an de Sanso Patrimoine est de 2,81% sur la semaine, son ratio Sharpe s’établit à 2,47, et enfin, les encours du fonds sont de 31.8 millions d’euros.

SANSO OPPORTUNITÉS

Sur la semaine, la VL du FCP Sanso Opportunités progresse de +0.44% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis performe de +1.31% et le MSCI World dividendes réinvestis progresse de 1.73%. Dans ce contexte de marché haussier, le fonds suit plus ou moins la même tendance que son indice de référence avec plus de régularité. Coté actions, les principaux contributeurs de la semaine sont les fonds investis en valeurs asiatiques Morant Wright Sakura et Fidelity Fast Asia. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue performent, eux, de quelques points de bases sur la période. Notons tout de même la bonne performance du fonds H2O Allegro. Nos couvertures et expositions de marché nous permettent également de dégager quelques points de performance, notamment notre exposition sur la zone euro. Nous n’avons pas réalisé d’opérations significatives cette semaine. La sensibilité aux marchés action demeure aux alentours des 53.5%. La performance depuis le début de l’année du FCP Sanso Opportunités est de +5.66%. Les encours sont de 33 millions d’euros.

CEDRUS SUSTAINABLE OPPORTUNITIES

Les performances sont arrêtées au Jeudi 26 octobre en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine, la performance est +0.57% contre +0.46% pour l’indice de référence. La performance depuis le début de l’année s’établit à +3.16% contre +2.84% pour son indice de référence (50% MSCI World / 50% Eonia Capitalisé).
Au cours de la semaine, nous avons conservé un biais défensif sur les marchés actions. L’exposition se situe à 41% avec un biais positif sur la zone euro (+3% versus benchmark) et négatif sur les US (-12% versus benchmark). Les encours sont de 25 mln d’euros.

RÉSILENCE

Sur la semaine arrêtée au 26 octobre, la performance est de +0.14% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis progresse de 0.97% et les actions internationales exprimées en Euros (dividendes réinvestis) de 0.91%. Nos positions sur les fonds H2O Allegro (+4.5%) et Echiquier Value (+1.0%) sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. Notre couverture sur le dollar par les marchés à terme est la principale contribution négative. L’exposition aux marchés d’actions a été réduite à 58% en fin de semaine. La performance depuis le début de l’année du FCP Résilience est de 6.06%. Les encours sont de 20.7 mln d’euros.

 

FONDS ACTIONS

ALTIFLEX

Sur la semaine, Altiflex progresse de 0.99% alors que dans le même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros est en hausse de 1,73%. Ce résultat est toujours poussé par la performance des marchés américains, qui progressent grâce à des publications de résultats en général positifs, mais également grâce aux évènements politiques et macroéconomiques tels que la position accommodante de la banque centrale européenne et les progrès de la réforme fiscale américaine.
Dans ce contexte, Altiflex a bénéficié des excellents résultats d’United Healthcare, Facebook et du fournisseur de composants électroniques Broadcom. Les fonds sont également positifs, à des niveaux de contribution quasiment identiques. Enfin, notre couverture pèse aussi sur les résultats dans ce contexte de marché haussier.
L’exposition très prudente du portefeuille n’a pas contribué à la performance cette semaine. Suite à la hausse de cette semaine et à la légère exagération de la progression récente des indices, nous avons diminué notre exposition à 78%.
La performance depuis le début de l’année du FCP Altiflex s’établit à 8.70% contre 3.65% pour son indice de référence (50% MSCI Monde dividendes réinvestis/50% EONIA Capitalisé). Les encours sont de 11.2 mln d’euros.

MAXIMA

Sur la semaine, la valeur liquidative du FCP Maxima est en hausse de 0.42% alors que dans le même temps, l’indice EuroStoxx50 dividendes réinvestis progresse de 1.31%. Un résultat poussé par des publications de résultats plutôt positifs, ainsi que par la position accommodante de la banque centrale européenne, qui maintiendrait un Quantitative Easing qui, bien que diminué de moitié, se prolongerait au minimum jusqu’à septembre 2018
Les titres en portefeuille évoluent de façon diamétralement opposés, avec des tops contributeurs comme Covestro, Raiffeisen Bank et Wirecard qui progressent respectivement de 13%, 6% et 5% sur la semaine, tandis que les titres Ipsen et Valeo cèdent eux -8% et -4%. Les fonds détenus en portefeuille se comportent plutôt bien cette semaine, en moyenne en hausse de 0.8%.
L’exposition très prudente du portefeuille n’a pas contribué à la performance cette semaine. Suite à la hausse de cette semaine et à la légère exagération de la progression récente des indices, nous avons diminué notre exposition à 74%.
La performance depuis le début de l’année du FCP Maxima s’établit 7.93% contre 13.58% pour l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis. Les encours sont de 14.6 mln d’euros.

SANSO MEGATRENDS

Les performances sont arrêtées au jeudi 26 octobre en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine du 19 octobre au 26 octobre la performance est de 1.09% contre 0.9% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de 5.4% contre 5.94% pour ce même indice.

Au cours de la semaine les fonds tels que FP Wheb Sustainability, Vontobel New Power ou encore iShares Global Timber&Forestry ont notablement surperformé le MSCI World, les écarts avec cet indice allant de 0.85% à 1.17%. A contrario le Lyxor ETF MSCI World Healthcare a sous performé le MSCI World de -2.22. Nous avons allégé les positions sur le bois et la santé et avons réinvesti sur les biotech.
L’encours du fonds est de 66.4 ME au 26 octobre 2017.

SANSO SUSTAINABLE EQUITIES

Les performances sont arrêtées au jeudi 26 octobre en raison du calcul de VL à J+2. Sur la semaine du 19 octobre au 26 octobre la performance est de 0.9% contre 1.06% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de 11.06% contre 12.15% pour ce même indice.

Au cours de la semaine nous avons été pénalisé par la sous-performance des fonds Sycomore Eco Solutions et Roche Brune Zone Euro Actions qui perdent 1.13% et 0.96% sur l’indice de référence.
L’encours du fonds est de 19.8 ME au 26 octobre 2017.

 

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.

L’équipe de gestion reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.