Point Hebdo : Fiscalité, Bénéfices et Rébellion

Cette semaine fut relativement agitée en terme d’actualités, mais les marchés progressent tout de même avec régularité.
L’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis gagne +1.06% sur la semaine, le CAC 40 progresse de +0.43%. Le S&P 500 performe de +0.28% à l’instar du MSCI World dividendes réinvestis qui avance de +0.25%.

Certaines tensions demeurent en catalogne, où plusieurs des dirigeants séparatistes ont été invités à comparaître pour répondre aux accusations de rébellion, sédition et détournements de fonds.
Le procureur de l’Etat Espagnol a requis un mandat d’arrêt européen à l’intention de Carles Puigdemont, réfugié en Belgique. Ce dernier s’est finalement rendu aux autorités locales accompagné de quatre de ses ministres en fin de semaine.

Les banques centrales étaient également au rendez-vous cette semaine. La Banque d’Angleterre a ce jeudi, pour la première fois depuis 10 ans, relevé son taux directeur de 25 points de base (à 0.50%), et ce malgré une croissance économie encore faible. Cette dernière anticipe également trois nouvelles hausses sur les trois prochaines années.
Statu-quo du côté de la Banque Centrale Japonaise et la Réserve fédérale, la seule annonce cette semaine concerne la future présidence de la FED, qui sans surprise verra Jerome Powell prendre la succession de Janet Yellen. Cette annonce est plutôt bien reçue par les investisseurs, qui voient en Powell une continuité de la politique accommodante de sa prédécesseure.

L’autre point d’orgue américain fut la présentation du projet de réforme fiscale de Donald Trump, qui vient modifier le taux d’imposition des sociétés à 20% (35% actuellement) et réduire le nombre de tranches d’imposition sur le revenu (de sept à quatre). Le texte doit désormais être voté par la chambre des représentants cette semaine puis par le sénat.

Du côté des publications d’entreprises, les résultats sont plutôt mitigés côté européen, où seulement 54% des entreprises ont surpris positivement, contre 76% aux Etats-Unis
Notons également la surperformance du Nikkei, qui traite désormais sur ses points hauts de 21 ans. Cela fait suite aux bonnes publications d’entreprises : sur les 50 publications, 33 ont surpris positivement.

A suivre cette semaine…

Mardi :
Eurozone : 10h00, Discours de Draghi, président de la BCE
Etats-Unis : 16h00, Rapport JOLTS – Nouvelles offres d’emploi (Sept.)
Canada : 18h55, Discours de Poloz, Gouverneur de la BoC
Etats-Unis : 20h30, Discours de Yellen, présidente de la FED

Mercredi :
Etats-Unis : 16h30, Stocks de pétrole brut

Vendredi :
Royaume-Uni : Production manufacturière (Mensuel) (Sept.)

Voici un point sur chacun de nos fonds :
FONDS OBLIGATAIRES

SANSO SHORT DURATION

Avec des taux orientés à la baisse et un mouvement de contraction des spreads qui se poursuit toujours (-9 bps sur l’indice Itraxx Crossover, -4bps sur les financières seniors et -11 bps sur les subordonnées financières), Sanso Short Duration reste toujours très bien positionné et a largement profité des nouvelles positives de la semaine (PMI en zone euro très forts, note de l’Italie relevée par S&P et une situation espagnole moins tendue). Le fonds enregistre sur la semaine une belle progression de +0,32%, ce qui porte la performance du fonds à +5,76% depuis le début de l’année. Le rendement actuariel de Sanso Short Duration est de 1,41%, sa maturité moyenne est de 2,28 ans. Enfin la volatilité du fonds à 1 an reste stable à 1,17% et ses encours sont de 38,2 millions d’euros.

SANSO SUSTAINABLE CREDIT

Sur la semaine arrêtée au 2 novembre, la performance est +0.26%, contre +0.61% pour son benchmark. La performance depuis le début de l’année s’établit à +2.36% contre +2.62% pour son indice de référence (90% Barclays Euro Corporate / 10% iBoxx Sterling Corporate). Au cours de la semaine, nous avons augmenté la sensibilité à 1.60 et considérons que les niveaux actuels des taux représentent une opportunité stratégique de couverture du risque de sensibilité. Les encours sont de 78 mln d’euros.

TAUX RÉELS EUROPÉENS

Sur la semaine, la performance est de -0.13% alors que dans le même temps l’indice du fonds, l’Eonia capitalisé + 2.5%, progresse de 0.04%. Nos positions de couvertures sur les marchés à teme sont les principales contributions négatives à la valeur liquidative. Nos positions sur la dette privée sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. A l’occasion d’une réunion très attendue, la BCE maintient le cap d’une accommodation massive et durable. Dans le même temps, les données fondamentales poursuivent leur amélioration, avec une croissance nominale à 4% en zone euro ! Dans ce contexte, la sensibilité taux est maintenue vers son minimum de -2. La part investie en titres défensifs, comme les Indexées inflations (16.6%) et titres à taux variables (19%) reste élevée. La poche investie en obligations « vertes » est proche de 10%. La performance depuis le début de l’année du FCP Taux Réels Européens est de -0.18%. Les encours sont de 36.5 mln d’euros.

 

 

FONDS DIVERSIFIÉS

OPTIMUM

Sur la période, la VL est en hausse de +0.05% (performance arrêtée au 02 Novembre). La stratégie d’alpha portable a un impact négatif sur la performance du fonds, impactée par la sous-performance des fonds investis en valeurs de la zone européenne, et ce malgré le maintien des fonds à valeurs françaises et italiennes. La stratégie de portage obligataire compense largement cette perte, portée par les titres financiers Generali Finance 4,6% et La Mondiale 5,05%. Nos couvertures de taux sur les dettes d’état français et allemand nous coutent également quelques points de base à la performance. La performance depuis le début de l’année du FCP Optimum est de +3.86% alors que son objectif de gestion, l’EONIA+1% est en progression de 0.62% sur la même période. Les encours sont de 14,9 millions d’euros.

SANSO PATRIMOINE

Les taux souverains européens ont été largement orientés à la baisse cette semaine suite à la décision de S&P de relever la note de l’Italie et à la désescalade des tensions en Espagne. Le marché du crédit obligataire est resté, cette semaine encore, très bien orienté (-9 bps sur l’indice Itraxx Crossover et -11 bps sur les subordonnées financières). La performance du fonds dont l’exposition nette actions est restée stable à 24% a été aidée par la progression des indices boursiers. Le fonds Sanso Patrimoine progresse ainsi sur la semaine de +0,23% et affiche une performance de +5,18% depuis le début de l’année. Les principales caractéristiques du portefeuille obligataire ont peu évolué au cours de la semaine avec un rendement actuariel (hors convertibles) de 2,14%, une maturité moyenne à 3,86 ans et une sensibilité à 2,89%. La volatilité à 1 an de Sanso Patrimoine est de 2,82% sur la semaine, son ratio Sharpe s’établit à 2,57, et enfin, les encours du fonds sont de 31.8 millions d’euros.

SANSO OPPORTUNITÉS

Sur la semaine, la VL du FCP Sanso Opportunités progresse de +0.35% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis performe de +1.06% et le MSCI World dividendes réinvestis progresse de 0.25%. Dans ce contexte de marché haussier, le fonds progresse avec régularité. Coté actions, les principaux contributeurs de la semaine sont les fonds investis en valeurs asiatiques tel que Fidelity Fast Asia, et en valeurs européennes et internationales avec les fonds Maxima et Altiflex. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue performent, eux, de quelques points de bases sur la période. Notons tout de même la bonne performance des fonds H2O Allegro et Axiom Obligataire. Nos couvertures et expositions de marché nous permettent également de dégager quelques points de performance, notamment notre exposition sur la zone euro. Nous n’avons pas réalisé d’opérations significatives cette semaine. La sensibilité aux marchés action demeure autour de 56%. La performance depuis le début de l’année du FCP Sanso Opportunités est de +6.03%. Les encours sont de 33,2 millions d’euros.

CEDRUS SUSTAINABLE OPPORTUNITIES

Sur la semaine arrêtée au 2 novembre, la performance est +0.59% contre +0.57% pour l’indice de référence. La performance depuis le début de l’année s’établit à +3.78% contre +3.41% pour son indice de référence (50% MSCI World / 50% Eonia Capitalisé).
Au cours de la semaine, nous avons remonté à 45% l’exposition actions en intervenant notablement sur le secteur bancaire de la zone euro localement affecté par la crise en Catalogne et la détente des taux et nous maintenons un biais positif sur la zone euro (+6% versus benchmark) et négatif sur les US (-11% versus benchmark). Les encours sont de 25 mln d’euros.

RÉSILENCE

Sur la semaine arrêtée au 2 novembre, la performance est de +0.42% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis progresse de 1.44% et les actions internationales exprimées en Euros (dividendes réinvestis) de 1.15%. Nos positions sur les fonds Echiquier Value, H2O Allegro et Stock Picking France sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. Nos positions sur les fonds Helium Sélection et IVO Fixed Income sont les principales contributions négatives. L’exposition aux marchés d’actions a été réduite à 65%. La performance depuis le début de l’année du FCP Résilience est de 6.51%. Les encours sont de 21.4 mln d’euros.

 

 

FONDS ACTIONS

ALTIFLEX

Sur la semaine, Altiflex progresse de 0.75 % alors que dans le même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros est en hausse de 0.25%. Les résultats des sociétés américaines, de bonne facture, la visibilité donnée par la FED sur l’évolution des taux à venir ou même les précisions sur la réforme fiscale aux Etats-unis n’ont pas eu beaucoup d’impact sur le marché américain qui reste assez stable sur la semaine. Les actions internationales profitent donc de la bonne tenue des indices Européens et Japonais, ces derniers retrouvant des niveaux jamais vus depuis plus de 20 ans.
Dans ce contexte Altiflex profite d’un choix de valeurs et de fonds assez performants cette semaine, l’un et l’autre devançant assez largement le marché global. A ce niveau, on soulignera notamment les fortes contributions de Tokyo Electron au Japon et de Lundin Petroleum en Suède qui progressent toutes les deux de plus de 10%. Et pour les fonds, la dynamique se confirme sur les marchés émergents et le fonds GemEquity détenu en portefeuille en profite largement.
Notre sous exposition, justifiée par une certaine prudence vis-à-vis de l’évolution récente des marchés n’aura pas eu d’impact significatif sur la performance.
Nous restons prudents à ce niveau et gardons une exposition légèrement inférieure à 80% afin de se protéger d’un éventuel mouvement de prises de bénéfices.
La performance depuis le début de l’année du FCP Altiflex s’établit à 9.52% contre 3.79% pour son indice de référence (50% MSCI Monde dividendes réinvestis/50% EONIA Capitalisé). Les encours sont de 11.4 mln d’euros.

MAXIMA

Sur la semaine, la valeur liquidative du FCP Maxima est en hausse de 0.79% alors que dans le même temps, l’indice EuroStoxx50 dividendes réinvestis progresse de 1.06%. Encore une semaine de complaisance sur les marchés européens où les investisseurs restent très peu averses au risque malgré des résultats d’entreprises mitigés, des indicateurs macroéconomiques légèrement décevants et le regain de tensions en Espagne.
Malgré une sélection de valeurs et de fonds plutôt efficaces cette semaine, Maxima sous-performe le marché en raison d’une trop grande prudence au niveau de son exposition. En effet, les déceptions sur les résultats des bancaires ont largement été compensés en portefeuille par les bonnes performances de titres comme Ryannair ou Renault et du côté des fonds, Echiquier Value poursuit sur sa lancée avec des performances souvent supérieures au marché.
Les opérations de la semaine ont concerné le secteur financier où nous avons cédé l’assureur Aegon au profit de Mediobanca en Italie et du Français Eurazéo.
Nous continuons à penser que la progression récente des indices marque une certaine exagération et qu’il convient de conserver le niveau de prudence actuel avec une exposition légèrement inférieure à 75%.
La performance depuis le début de l’année du FCP Maxima s’établit 8.76% contre 14.78% pour l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis. Les encours sont de 14.7 mln d’euros.

SANSO MEGATRENDS

Sur la semaine du 26 octobre au 02 novembre la performance est de 0.89% contre 1.15% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de 6.34% contre 7.15% pour ce même indice.

Au cours de la semaine on note une forte dispersion des performances entre les différents fonds multithématiques puisque si Henderson Global Care Growth surperforme de 1.3%, le fonds Wheb Sustainability sous-performe en revanche le MSCI World de 1.8%. Au niveau des stratégies monothématiques, Vontobel New Power, principalement axé sur l’efficacité énergétique, surperforme le MSCI World de 0.7%, toujours soutenu par une dynamique macro-économique positive et un bon stock-picking.

L’encours du fonds est de 66 ME au 02 novembre 2017.

SANSO SUSTAINABLE EQUITIES

Sur la semaine du 26 octobre au 02 novembre la performance est de 1.04% contre 1.31% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de 12.22% contre 13.73% pour ce même indice.

Sur la semaine alors que le fonds OFI RS Euro Equity Smart Beta et le certificat SG CAML Global Equities Low Carbon ont surperformé l’Euro Stoxx et le MSCI World de 0.6% et 0.7% respectivement, le portefeuille a en revanche été pénalisé par la sous-performance des valeurs bancaires et par le fonds BNP Paribas Euro Valeurs Durables qui perd 0.5% sur l’Euro Stoxx.

L’encours du fonds est de 20 ME au 02 novembre 2017.

 

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.

L’équipe de gestion reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.