Point Hebdo : Un petit pas pour Trump…

Sanso IS est fière d’appartenir au groupe des signataires des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) définis par les Nations Unies. Cet engagement enrichit et renforce le sens de notre démarche ISR.
En effet, la démarche PRI basée sur 6 principes a pour objectif de développer un système financier plus responsable.

Retour sur notre Point Hebdo :


Une deuxième semaine de baisse consécutive sur les marchés, ces derniers étant impactés par les craintes concernant la réforme fiscale américaine, l’économie chinoise, la situation politique en Allemagne, et les variations du cours du pétrole.
L’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis baisse ainsi de -1.25% sur la semaine, le CAC 40 cède -1.14%. Le S&P 500 baisse de -0.08% à l’instar du MSCI World dividendes réinvestis (exprimé en Euros) qui cède également -1.30% sur la semaine.
La baisse reste tout de même inférieure à celle de la semaine précédente, une partie de la correction ayant été rattrapée par le rebond de jeudi, survenu après l’adoption par la chambre des représentants des Etats-Unis, d’un ensemble de mesures en ligne avec les promesses de Donald Trump sur la réforme fiscale (réduction du nombre de tranches d’imposition, impôts des sociétés à 20%). La validation du projet reste néanmoins compliquée du côté du sénat, où un panel de sénateurs propose sa propre version.
La baisse de début de semaine a ravivé légèrement l’indice VIX, qui est revenu sur les 14.5 mercredi, pour rebaisser à 11 en fin d’après-midi vendredi.

Le ralentissement de la croissance économique chinoise, associé aux quantités de crédits détenus par ses entreprises inquiète également les investisseurs. Les dernières données macro-économiques, ressorties en dessous des attentes pour le mois d’octobre et étant inférieures au mois de septembre, soulèvent de nouvelles questions sur l’ « atterrissage brutal » de l’économie.
Lors du 19eme congrès du Parti communiste chinois, le président Xi Jinping avait déclaré que les efforts pour limiter les niveaux élevés de dettes feraient partie intégrante des réformes structurelles.
En Allemagne, l’échec d’Angela Merkel sur la formation du nouveau gouvernement « Jamaïque » (alliance des libéraux FDP, La CDU/CSU et les verts), suite à des divergences sur l’immigration et l’énergie, plonge le pays dans une crise politique et pourrait éventuellement conduire à de nouvelles élections à moyen terme.
Le pétrole remonte en fin de semaine, porté par les propos du ministère saoudien de l’énergie sur l’éventuelle extension de l’accord de l’OPEP. Les cours de l’or noir ayant chuté en début de semaine, suite à des doutes sur l’extension de cet accord après les remarques de certaines compagnies pétrolières russes.
Sur le marché des changes, l’euro remonte sur un niveau de 1,1786$, en hausse d’environ 1% sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s’affiche à environ 56,73$ et le Brent ressort à 62,69$. L’once d’or s’échange autour des 1.294 dollars.

Voici un point sur chacun de nos fonds :

FONDS OBLIGATAIRES

SANSO SHORT DURATION
La poursuite du mouvement d’élargissement des spreads sur le marché du crédit (plus important sur le marché cash cette semaine que sur l’indice Itraxx Crossover : +1bp) a impacté une nouvelle fois négativement le fonds la semaine dernière. Sanso Short Duration enregistre ainsi une deuxième performance hebdomadaire négative depuis le début du mois : -0,15%, ce qui ramène la performance du fonds à +5,44% depuis le début de l’année. On notera sur le marché du crédit que le secteur des télécoms continue de souffrir ainsi que quelques utilities dont les perspectives 2018 ont été revues à la baisse (EDF). Le rendement actuariel de Sanso Short Duration remonte à nouveau cette semaine de 1,53% à 1,66%, sa maturité moyenne reste de 2,25 ans. Enfin la volatilité du fonds à 1 an est de 1,19%, ses encours sont de 39,1 millions d’euros.

SANSO SUSTAINABLE CREDIT

Sur la semaine arrêtée au 16 Novembre, la performance est -0.42%, contre -0.34% pour son benchmark. La performance depuis le début de l’année s’établit à +2.01% contre +2.25% pour son indice de référence (90% Barclays Euro Corporate / 10% iBoxx Sterling Corporate). Au cours de la semaine, nous avons marginalement augmenté la sensibilité à 1.94. Les encours sont de 78 mln d’euros.

TAUX RÉELS EUROPÉENS

Sur la semaine, la performance est de -0.15% alors que dans le même temps l’indice du fonds, l’Eonia capitalisé + 2.5%, progresse de 0.04%. Nos positions sur la dette privée de notation investissement sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. Nos positions de couvertures sur les marchés à terme sont les principales contributions négatives à la valeur liquidative. L’écart entre fondamentaux et marchés de taux s’est encore accru cette semaine. En effet les capitaux générés par les prises de profit sur les actions après leur beau parcours récent viennent à nouveau s’investir sur les marchés de taux. La sensibilité taux est maintenue vers son minimum de -2. La part investie en titres défensifs, comme les Indexées inflations (16.7%) et titres à taux variables (19%) reste élevée. La performance depuis le début de l’année du FCP Taux Réels Européens est de -0.16%. Les encours sont de 36.4 mln d’euros.

 

FONDS DIVERSIFIÉS

OPTIMUM

Sur la période, la VL est en baisse de -0.13% (Performance arrêtée au 16 Novembre). La stratégie d’alpha portable a un impact légèrement négatif sur la performance du fonds, impactée par la sous-performance des fonds investis en valeurs de la zone européenne, notamment les valeurs françaises et espagnoles, et ce, malgré la surperformance des fonds Europe hors Eurozone face à leur indice. La stratégie de portage obligataire perd également quelques points de base, subissant le repli des titres financiers tels que Crédit Agricole 7,8% et La Mondiale 5,05%. Nos couvertures de taux sur les dettes d’état français et allemand demeurent neutres sur la période. La performance depuis le début de l’année du FCP Optimum est de +3.69% alors que son objectif de gestion, l’EONIA+1% est en progression de 0.65% sur la même période. Les encours sont de 14,8 mln d’euros

SANSO PATRIMOINE

Les achats de dettes souveraines en protection ont emmené les taux souverains à la baisse (-0.05% sur le 5 ans français). Sur le marché du crédit obligataire, les spreads ont poursuivi leur mouvement d’élargissement à un rythme beaucoup moins élevé que la semaine précédente. La vente de notre position sur Deutsch Post a réduit notre exposition nette actions en fin de semaine de 20% à 17%. Dans cet environnement toujours peu favorable au fonds, Sanso Patrimoine abandonne -0,55% sur la semaine et affiche une performance de +4,08% depuis le début de l’année. Le rendement actuariel du portefeuille obligataire est passé sur la semaine de 2,26% à 2,33%.

SANSO OPPORTUNITÉS

Sur la semaine, la VL du FCP Sanso Opportunités baisse de -0.60% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis perd -1.25% et le MSCI World dividendes réinvestis baisse de -1.30%. Dans ce contexte de marché baissier, le fonds cède moins de terrain que les différents indices mondiaux. Coté actions, les principaux contributeurs de la semaine sont les fonds investis en valeurs asiatiques, tels que le fonds Fidelity Fast Asia, et en valeurs bancaires, à travers le fonds Axiom Equity. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue cèdent, eux, de quelques points de bases sur la période. Notons tout de même la bonne performance sur la periode du fonds Exane Overdrive. Nos couvertures et expositions de marché nous coûtent également quelques points de performance, notamment notre exposition sur la zone euro. Suite à la correction des deux dernières semaines, nous nous sommes légèrement ré exposé sur la zone euro. La sensibilité aux marchés action monte aux alentours des 56%. La performance depuis le début de l’année du FCP Sanso Opportunités est de +4.64%. Les encours sont de 32.8 mln d’euros.

CEDRUS SUSTAINABLE OPPORTUNITIES

Sur la semaine arrêtée au 16 Novembre, la performance est -0.83% contre -0.75% pour l’indice de référence. La performance depuis le début de l’année s’établit à +2.71% contre +2.86% pour son indice de référence (50% MSCI World / 50% Eonia Capitalisé).
L’exposition actions se situe à 46% avec un biais positif sur la zone euro (+9% versus benchmark) et négatif sur les US (-12% versus benchmark) et UK (-1% versus benchmark). Les encours sont de 25 mln d’euros.

RÉSILENCE

Sur la semaine arrêtée au 16 novembre, la performance est de -0.48% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis baisse de 1.29% et les actions internationales exprimées en Euros (dividendes réinvestis) de 1.50%. Nos expositions au fonds Memnon Market Neutral et aux actions européennes et au dollar par les marchés à terme sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. Nos positions sur le fonds Echiquier Value, Stock Picking France et Helium Sélection sont les principales contributions négatives. L’exposition aux marchés d’actions est stable à 42%. La performance depuis le début de l’année du FCP Résilience est de 5.38%. Les encours sont de 21.2 mln d’euros.

 

FONDS ACTIONS

ALTIFLEX

Sur la semaine, Altiflex est en baisse de 0.73 % alors que dans le même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros recule de 1.30%. La baisse des cours des matières premières consécutive à quelques indicateurs macro décevants en Chine et à l’abaissement des prévisions de demande mondiale aura constitué le principal catalyseur de cette nouvelle semaine de baisse sur les bourses internationales. Notre politique prudente en termes d’exposition actions aura permis d’amortir la baisse mais le choix de valeurs et la sélection de fonds auront aussi fait preuve d’une belle résistance. Par exemple, Comerica, une banque américaine détenue en portefeuille, a bénéficié des attentes concernant la réforme financière en préparation aux Etats-Unis qui devrait favoriser les établissements de taille intermédiaire. Le titre progresse de plus de 5% sur la semaine. Concernant les fonds, les quatre stratégies détenues en portefeuille affichent un recul hebdomadaire largement inférieur au marché mondial.
Des arbitrages ont été réalisés cette semaine, d’abord dans les télécoms américaines avec la cession de AT&T au profit du canadien Telus et dans l’assurance européenne avec un achat de Generali au détriment du néerlandais Aegon.
Nous conserverons dans les semaines à venir la prudence actuelle en portefeuille avec une exposition légèrement inférieure à 75%. A l’approche de la fin d’année, le mouvement de prises de bénéfices n’est peut-être pas terminé.
La performance depuis le début de l’année du FCP Altiflex s’établit à 7.92% contre 2.77% pour son indice de référence (50% MSCI Monde dividendes réinvestis/50% EONIA Capitalisé). Les encours sont de 18.7 mln d’euros.

MAXIMA

Sur la semaine, la valeur liquidative du FCP Maxima est en baisse de 0.78% alors que dans le même temps, l’indice EuroStoxx50 dividendes réinvestis chute de 1.25%. Nouvelle semaine de prises de bénéfices en Europe malgré des chiffres d’activité toujours très forts. Les investisseurs semblent davantage concernés par la saison de résultats en demi-teinte notamment comparativement à la saison américaine. Si les titres et les fonds sélectionnés dans Maxima affichent des performances en ligne avec le marché, la prudence implémentée en portefeuille au travers d’une couverture de plus de 25% de l’actif aura permis à la valeur liquidative d’amortir significativement le recul hebdomadaire. Au niveau des titres, c’est l’Allemagne qui occupe le devant de la scène avec d’un côté les très belles performances de Wirecard consécutivement à sa publication de résultats et de l’autre les reculs marqués de RWE et de Fresenius. Quant aux fonds, ils sont en moyenne en ligne avec le marché.
Il n’y a pas eu d’opération significative en portefeuille par conséquent, notre exposition reste positionnée à un niveau légèrement inférieur à 75%, marquant toujours une certaine prudence à court terme.
La performance depuis le début de l’année du FCP Maxima s’établit 6.92% contre 10.4% pour l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis. Les encours sont de 14.6 mln d’euros.

SANSO MEGATRENDS

Sur la semaine du 09 novembre au 16 novembre la performance est de -1.29% contre -1.50% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de 4.80% contre 5.98% pour ce même indice.

Au cours de la semaine on note une forte dispersion des performances entre les différents fonds multithématiques puisque si Ecofi Enjeux Futurs surperforme le MSCI Word de 1%, le fonds FP Wheb Sustainability sous-performe en revanche le MSCI World de 1.4%. Au niveau des stratégies monothématiques, Vontobel New Power, principalement axé sur l’efficacité énergétique, surperforme le MSCI World de 1.0%, renouant avec sa tendance de moyen-terme après la sous-performance de la semaine passée.

L’encours du fonds est de 65 mln d’euros au 16 novembre 2017.

SANSO SUSTAINABLE EQUITIES

Sur la semaine du 09 novembre au 16 novembre la performance est de -1.34% contre -1.23% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de 9.13% contre 11.05% pour ce même indice.

Sur la semaine le portefeuille a de nouveau été pénalisé par Roche-Brune Zone Euro Actions qui enregistre une baisse de 2.3% alors que l’Euro Stoxx limite son recul à 1.1% et par Schroder ISF Euro Equity qui sous-performe de 0.8%. La stratégie de Roche-Brune AM a souffert de corrections sur plusieurs valeurs notamment Lisi, Léonardo et Dia. Dans ce contexte, estimant qu’il s’agit d’une contre-performance temporaire, nous avons renforcé notre position en la faisant passer de 5% à 7.5% du portefeuille. Nous avons par ailleurs initié une position de 1.5% sur le Nasdaq Biotech, profitant de la correction récente sur ce segment de marché qui reste porteur à moyen-terme.

L’encours du fonds est de 19.4 mln d’euros au 16 novembre 2017.

 

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.
L’équipe de gestion reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire