Point Hebdo : L’activité économique à la rescousse !!!

Les marchés mondiaux repartent à la hausse cette semaine, après deux semaines consécutives de baisse. La vigueur des indicateurs d’activité économique a largement compensé les risques politiques en Allemagne, la chute du marché chinois, et la hausse de l’euro.

L’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis progresse ainsi de 0.95% sur la semaine, le CAC 40 gagne 1.36%. Le S&P 500 progresse de 0.93% alors que le MSCI World dividendes réinvestis exprimé en Euros reste stable sur la semaine.
En Allemagne, la crise politique, signalant la potentielle fin de l’ère « Merkel » suite à l’échec de la coalition inédite « Jamaïque », pourrait trouver un nouveau dénouement. Les sociaux-démocrates envisageraient une possible alliance avec les conservateurs éloignant ainsi les craintes d’une montée du populisme outre-Rhin. Mais ce manque de renouveau inquiète…
À l’instar de la récente chute du Shanghai Composite index en chine, qui retombe à des plus bas de 3 mois suite à une prise massive de bénéfices. Les investisseurs redoutant une montée des coûts d’emprunt pour les entreprises, ce qui pourrait potentiellement impacter les bénéfices futurs de ces dernières.
Malgré ces inquiétudes, les investisseurs ont pu être rassurés par une série d’indicateurs statistiques positifs pour l’ensemble de la zone euro.

La croissance de l’activité privée s’est accélérée et atteint son plus haut niveau depuis avril 2011 à 57.5, l’indice IFO du climat des affaires allemand pulvérise des records, et les indices PMI français ressortent en forte hausse (PMI Services : 60.2 vs 57.3 (Oct.), PMI Manufacturier : 57.5 vs 56.1 (Oct.))
L’indice du climat des affaires français remonte sur ses plus haut de janvier 2008, et l’indice de l’activité globale bondit à 60.1, un plus haut datant de 6 ans et demi.
L’ensemble de ces données économiques, associées aux perspectives positives de la banque centrales européenne, communiquées dans son compte-rendu de politique monétaire, poussent la devise européenne sur les 1.19$ en cette fin de semaine marquée par le « Black Friday » américain.
Sur le marché des changes, l’euro remonte sur un niveau de 1,1925$/€, en hausse d’environ 1.5% sur la semaine.

Du côté du pétrole, le baril WTI s’affiche à environ 58,85$ et le Brent ressort à 63,72$. Regain principalement conduit par la possible prolongation de l’accord de restriction de production de l’OPEP, qui se réunira le 30 novembre prochain.
L’once d’or s’échange autour des 1.294 dollars.

Voici un point sur chacun de nos fonds :

FONDS OBLIGATAIRES

SANSO SHORT DURATION

La tension des taux court terme (+0,04% sur les 2 et 3 ans état français) a été sur la semaine largement compensée par un net resserrement des spreads (-9bps sur l’indice Itraxx Crossover et -4bps sur les indices des financières seniors et subordonnées). Le fonds Sanso Short Duration enregistre une progression hebdomadaire de : +0,14%, ce qui porte la performance du fonds à +5,59% depuis le début de l’année. On notera sur le marché du crédit que , hormis quelques situations spécifiques, les spreads retrouvent leurs niveaux les plus serrés. Le rendement actuariel du fonds Sanso Short Duration baisse cette semaine de 1,66% à 1,60%, sa maturité moyenne est de 2,28 ans. Enfin, sa volatilité à 1 an continue de baisser à 1,11% et ses encours sont de 39,9 millions d’euros.

SANSO SUSTAINABLE CREDIT

Sur la semaine arrêtée au 23 novembre, la performance est +0.06%, contre +0.15% pour son benchmark. La performance depuis le début de l’année s’établit à +2.08% contre +2.40% pour son indice de référence (90% Barclays Euro Corporate / 10% iBoxx Sterling Corporate). Au cours de la semaine, nous avons compte tenu des fondamentaux et des niveaux de taux actuels réduit la sensibilité à 1.48 et pris nos profits sur les positions short de gilt. Les encours sont de 78 mln d’euros.

TAUX RÉELS EUROPÉENS

Sur la semaine, la performance est de -0.14% alors que dans le même temps l’indice du fonds, l’Eonia capitalisé + 2.5%, progresse de 0.04%. Nos positions sur la dette privée de notation investissement sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. Nos positions de couvertures sur les marchés à terme sont les principales contributions négatives. Les indicateurs de conjoncture restent très dynamiques, comme en témoignent les exportations sud-coréennes et l’IFO, qui sortent plus forts que prévu. Toutefois, les tendances à l’aplatissement des courbes de taux et à la surperformance des obligations européennes se sont poursuivies. L’écart entre les taux à 2 ans américains et allemands approche ainsi les plus hauts historiques atteints en 1997 ! La sensibilité taux est maintenue vers son minimum de -2. La part investie en titres défensifs, comme les Indexées inflations (16.5%) et titres à taux variables (18.6%) reste élevée. La performance depuis le début de l’année du FCP Taux Réels Européens est de -0.16%. Les encours sont de 37.4 mln d’euros.

 

FONDS DIVERSIFIÉS

OPTIMUM

Sur la période, la VL est en hausse de 0,04% (performance arrêtée au 23 Novembre). La stratégie d’alpha portable a un impact légèrement positif sur la performance du fonds, grâce au bon comportement des fonds investis en valeurs de la zone européenne, notamment les valeurs françaises, et ce, malgré la sous-performance des fonds Europe hors Eurozone face à leur indice. La stratégie de portage obligataire permet également de gagner quelques points de base, notamment grâce à la bonne performance des titres financiers tels que Generali Finance 4,6% et La Mondiale 5,05%. Nos couvertures de taux sur les dettes d’état français et allemand coûtent quelques points à la performance du fonds. La performance depuis le début de l’année du FCP Optimum est de +3,73% alors que son objectif de gestion, l’EONIA+1% est en progression de 0,66% sur la même période. Les encours sont de 14,7 mln d’euros.

SANSO PATRIMOINE

Le fonds Sanso Patrimoine progresse de 0,04% sur la semaine profitant de l’arrêt du sentiment d’aversion aux risques qui prédominait au cours des dernières semaines. Le fonds affiche une performance de +4,12% depuis le début de l’année. La tension observée sur les taux souverains (+0.04% sur le 5 ans français) a été compensée par le rebond des bourses européennes et le resserrement des spreads de crédit (-9bps sur l’indice Itraxx Crossover). Dans les mouvements spécifiques on notera sur la semaine la bonne contribution de notre obligation convertible NH Hoteles suite à une tentative d’OPA sur le groupe et la contre-performance d’ Innate Pharma suite à l’abandon d’un traitement cancéreux . Notre exposition nette actions est passée sur la semaine de 17% à 20%. Le rendement actuariel du portefeuille obligataire est passé sur la semaine de 2,33% à 2,30%. La volatilité annuelle du fonds est de 2,72 et ses encours sont de 31.4 millions d’euros.

SANSO OPPORTUNITÉS

Sur la semaine, la VL du FCP Sanso Opportunités progresse de 0,19% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis performe de 0,95% et le MSCI World dividendes réinvestis demeure neutre à +0,00%. Coté actions, les principaux contributeurs de la semaine sont les fonds investis en valeurs européennes, tels que les fonds Equi Actions Suisses et Schroder International Selection Fund Euro Equity. Notons également la reprise du fonds Amilton Small caps, qui après une période de correction revient dans les principaux contributeurs cette semaine. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue cèdent, eux, de quelques points de bases sur la période. Notons tout de même la bonne performance des fonds Exane Overdrive et Axiom Obligataire. Nos couvertures et expositions de marché nous permettent de compenser entièrement cette perte, notamment grâce à notre exposition sur la zone euro. La sensibilité aux marchés action a été légèrement réduite cette semaine et s’inscrit autour des 53%. La performance depuis le début de l’année du FCP Sanso Opportunités est de +4,84%. Les encours sont de 33 mln d’euros.

CEDRUS SUSTAINABLE OPPORTUNITIES

Sur la semaine arrêtée au 23 novembre, la performance est 0.02% contre +0.14% pour l’indice de référence. La performance depuis le début de l’année s’établit à +2.73% contre +3% pour son indice de référence (50% MSCI World / 50% Eonia Capitalisé).
L’exposition actions a été relevée à 53% avec un biais positif sur la zone euro (+16% versus benchmark) et négatif sur les US (-12% versus benchmark) et UK (-1% versus benchmark). Nous avons également initié une position longue sur l’EUR/USD à hauteur de 20% afin de couvrir les risques de change inhérents au benchmark. Les encours sont de 25 mln d’euros.

RÉSILENCE

Sur la semaine, arrêtée au 23 novembre, la performance est de +0.28% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis progresse de 0.2% et les actions internationales exprimées en Euros (dividendes réinvestis) de 0.28%. Nos expositions au fonds Varenne Sélection et Echiquier Value sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. Notre positions sur le fonds Taux Réels Européens est la principale contribution négative. L’exposition aux marchés d’actions est réduite à 35%. La performance depuis le début de l’année du FCP Résilience est de 5.67%. Les encours sont de 21.9 mln d’euros.

 

FONDS ACTIONS

ALTIFLEX

Sur la semaine, Altiflex est en hausse de 0.19 % alors que dans le même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros est resté inchangé. La semaine a été écourtée aux Etats-Unis par la pause traditionnelle de Thanksgiving et par conséquent, l’activité sur les marchés financiers s’en est trouvée réduite. La faible actualité par ailleurs n’a pas permis par ailleurs d’orienter les marchés dans une direction très claire et dans ce contexte, Altiflex ne progresse que très légèrement grâce à une sélection de titres et de fonds plutôt positive cette semaine. Teck Resources au Canada et Broadcom aux Etats-Unis, les deux plus fortes contributions à la performance, continuent sur la bonne tendance de leurs marchés sous-jacents, respectivement les matières premières et les semiconducteurs sur lequels la demande reste forte. A l’inverse, Vestas Wind System continue de subir la défiance des investisseurs devant l’incertitude sur la poursuite ou non des subventions votée par le Sénat américain. Du coté des fonds, on notera le bon comportement général de notre sélection et tout particulièrement de GemEquity qui progresse de près de 2% sur la semaine dans un marché étale.
Nous n’avons pas réalisé d’opération significative cette semaine, par conséquent, notre niveau d’exposition reste inchangé et légèrement inférieur à 75%, ce qui marque toujours une certaine prudence quant l’évolution des marchés en cette fin d’année.
La performance depuis le début de l’année du FCP Altiflex s’établit à 8.12% contre 2.77% pour son indice de référence (50% MSCI Monde dividendes réinvestis/50% EONIA Capitalisé). Les encours sont de 18.8 mln d’euros.

MAXIMA

Sur la semaine, la valeur liquidative du FCP Maxima est en hausse de 0.06% alors que dans le même temps, l’indice EuroStoxx50 dividendes réinvestis grimpe de 0.95%. Les marchés européens ont été soutenus par des chiffres macroéconomiques solides en zone euro qui témoignent une nouvelle fois de l’accélération de la reprise économique. Par ailleurs, les incertitudes concernant la constitution d’une coalition en Allemagne n’a pas semblé perturber les investisseurs. La performance hebdomadaire de Maxima, quoique positive, s’avère relativement décevante dans la mesure où les différents moteurs de performances sont restés à l’arrêt. Au niveau des valeurs, les déceptions de la semaine ont été majoritairement allemandes avec par exemple Fresenius, Merck Kgaa, Henkel ou encore Wirecard qui s’inscrivent toutes en repli. Les fonds s’en tirent un peu mieux avec notamment Echiquier Value et Amilton SmallCaps mais le résultat global reste moyen. Et naturellement, dans un marché haussier, notre prudence ralentit notre progression.
Une opération cette semaine avec un arbitrage dans le secteur automobile. Nous vendons Renault au profit d’un investissement dans Fiat-Chrysler. Aucun autre changement par ailleurs et par conséquent nous restons exposés à 75%, marquant ainsi toujours une certaine prudence vis-à-vis des niveaux atteints par les indices Européens en cette fin d’année.
La performance depuis le début de l’année du FCP Maxima s’établit 6.99% contre 11.45% pour l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis. Les encours sont de 14.9 mln d’euros.

SANSO MEGATRENDS

Le marché automobile est en plein bouleversement avec, d’une part, l’avènement de la voiture électrique, programmé par les spécialistes pour le début de la prochaine décennie, date à laquelle ce type de véhicule pourra rivaliser, en termes de coût de revient, avec les classiques moteurs thermiques et, d’autre part, l’apparition de véhicules beaucoup plus « intelligents » voire autonomes.

Sanso Megatrends est positionné pour profiter de ces tendances de fonds au travers de fonds spécialisés comme le Vontobel New Power qui investit dans les technologies permettant l’électrification et l’amélioration de l’efficacité des véhicules ou le fonds Pictet-Security qui est, lui, exposé aux innovations qui permettront de rendre les voitures autonomes.

Sur la semaine du 16 novembre au 23 novembre Pictet-Security a d’ailleurs été le principal contributeur positif à la performance relative, surperformant le MSCI World de 1.5%. La performance de Sanso Megatrends s’établit, sur cette même période, à 0.41% contre 0.28% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de 5.23% contre 6.28% pour ce même indice.

L’encours du fonds est de 65 ME au 23 novembre 2017.

SANSO SUSTAINABLE EQUITIES

Sur la semaine du 16 novembre au 23 novembre la performance est de 0.15% contre 0.28% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année, la performance est de 9.29% contre 11.36% pour ce même indice.

Sur la semaine les fonds Eramus Small Caps Euro, Sycomore Eco Solutions et Schroder ISF Euro Equity ont contribué positivement à la performance relative, les fonds axés sur les petites et moyennes valeurs comme Erasmus ou Sycomore enregistrant un net rattrapage avec des performances relatives de +1.5% et +0.7% respectivement. A contrario nos positions sur l’Ibex et les valeurs bancaires ont pénalisé la performance relative.

L’encours du fonds est de 19.4 mln d’euros au 23 novembre 2017.

 

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.

L’équipe de gestion reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.