Point Hebdo – L’OPEP vise plus haut

*

Les marchés mondiaux profitent de l’embelli du printemps pour s’octroyer une belle semaine de hausse, délaissant les risques géopolitiques, et se focalisant sur les très bonnes publications de résultats d’entreprises.

L’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis gagne sur la semaine 1,41%, le CAC 40 progresse de 1,99% et passe la barre des 5400. Le S&P 500 gagne 0,54%, tandis que le MSCI Monde dividendes réinvestis exprimé en euro clôture la semaine à +0,95%.

La star de la semaine reste le CAC 40, qui affiche la plus nette progression en relatif face aux autres indices européens, et même américains. L’indice français bénéficie de la bonne tenue de sa principale pondération, Total, qui entretien un gain hebdomadaire de 4,2% grâce à la remontée des cours du pétrole, ainsi qu’à son projet de rachat du distributeur d’électricité, Direct Énergie.

Le marché est resté attentif à la réunion des membres de l’organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) qui s’est déroulé vendredi dernier. Les 10 partenaires devaient discuter de leur accord de réduction de la production, et le ministre Saoudien de l’énergie Khaled Al-Faleh n’a pas manqué de souligner que le marché avait la capacité de supporter des prix du brut plus élevés. S’en est suivit une nouvelle attaque de Donald Trump, accusant ces principaux pays exportateurs d’or noir de gonfler les prix.

Autre élément rassurant, l’économie chinoise affiche une croissance du PIB à 6,8% et affirme sa capacité à gérer son changement de régime et les tensions avec son homologue américain.

La semaine sous revue a également été caractérisée par la baisse de l’aversion au risque. Les risques de guerre commerciale semblent pour l’instant maîtrisés. Concernant la Syrie, la réponse occidentale à l’utilisation par Bachar el Assad d’armes chimiques a été suffisamment bien orchestrée pour prévenir un dérapage de la situation.
Enfin, même si les grandes institutions (Banques Centrales, FMI) mettent l’accent sur l’impact défavorable à la croissance des conflits commerciaux, elles reconnaissent toutes à demi-mot la très bonne donne fondamentale globale.

Sur le marché des changes, l’euro vaut désormais 1,2290 $, en hausse de 0,3% sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s’affiche à environ 68$ et le Brent ressort à 73$. L’once d’or s’échange autour des 1.335 dollars.

Voici un point sur chacun de nos fonds :

FONDS OBLIGATAIRES

SANSO SHORT DURATION

Le fait marquant au cours de la semaine dernière aura été la remontée des taux souverains dans le sillage de la hausse des prix du pétrole. Plus marquée sur le long terme (+0,07% sur la 10 ans français), la hausse des taux souverains s’est aussi portée sur la partie courte de la courbe des taux euro : +0.01% sur les 1 et 2 ans, +0.02% sur le 3 ans. Sur le marché du crédit, malgré un environnement favorable, l’afflux massif d’émissions primaires a saturé la demande de papier et figé le marché secondaire. Ainsi, l’indice Itraxx Crossover des signatures BBB+ à BB- sur lesquelles le fonds est majoritairement investi se resserre modestement de 1bps sur la semaine, alors que sur le secteur financier l’indice des émissions seniors reste inchangé et celui des émissions subordonnées s’élargit de 1bps. La légère hausse des taux et l’absence d’enthousiasme sur le marché secondaire n’ont permis au fonds Sanso Short Duration de progresser que de +0,01% sur la semaine permettant d’afficher une performance depuis le début de l’année à +0,23%. La maturité moyenne du fonds Sanso Short Duration diminue légèrement sur la semaine de 2,41 ans à 2,30 ans avec une sensibilité à 1,80. Le rendement actuariel moyen du fonds baisse de 1,61% à 1,59%. Enfin, la volatilité à 1 an du fonds demeure inchangée à 1,31% et ses encours progressent légèrement à 50,4 millions d’euros.

SANSO SUSTAINABLE CREDIT

Sur la semaine arrêtée au 19 avril, la performance est de -0.09%, contre -0.18% pour son benchmark. La performance depuis le début de l’année s’établit à -0.64% contre -0.66% pour son indice de référence (90% Barclays Euro Corporate / 10% iBoxx Sterling Corporate). Nos couverture sur les taux allemands sont les meilleures contributions à la valeur liquidative. Notre positions sur les fonds Robeco Sustainable Credit et Candriam Euro Sustainable sont les contributions les plus négatives.
La semaine sous revue a été caractérisée par la baisse de l’aversion au risque. Les risques de guerre commerciale semblent pour l’instant maitrisés. Concernant la Syrie, la réponse occidentale à l’utilisation par Bachar el Assad d’armes chimiques a été suffisamment bien orchestrée pour prévenir un dérapage de la situation. Enfin, même si les grandes institutions (Banques Centrales, FMI) mettent l’accent sur l’impact défavorable à la croissance des conflits commerciaux, elles reconnaissent toutes à demi-mot la très bonne donne fondamentale globale.

Une certaine prudence reste de mise sur le marché du crédit, notamment au vu de niveaux de spreads toujours relativement faibles. L’indice iTraxx de notation « investissement » s’inscrit en effet à 0.55% contre 0.45% en début d’année.

Dans ce contexte, les taux allemands remontent marginalement dans un contexte de pentification des courbes de taux. Ce « retour » aux fondamentaux convient parfaitement au positionnement du fonds. Nous maintenons un niveau de liquidités important (5.4%), ainsi que l’exposition à la pentification de la courbe par remontée des taux longs et également une sensibilité relative négative proche de -2. L’exposition crédit est maintenue à 95%. Les encours sont de 78 mln d’euros.

TAUX RÉELS EUROPÉENS

Sur la semaine, la performance est de +0.18% alors que dans le même temps l’indice du fonds, l’Eonia capitalisé + 2.5%, progresse de 0.04%. Nos couvertures sur les taux allemands sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. Nos positions sur les obligations privées sont les principales contributions négatives.

La semaine sous revue a été caractérisée par la baisse de l’aversion au risque. Les risques de guerre commerciale semblent pour l’instant maitrisés. Concernant la Syrie, la réponse occidentale à l’utilisation par Bachar el Assad d’armes chimiques a été suffisamment bien orchestrée pour prévenir un dérapage de la situation. Enfin, même si les grandes institutions (Banques Centrales, FMI) mettent l’accent sur l’impact défavorable à la croissance des conflits commerciaux, elles reconnaissent toutes à demi-mot la très bonne donne fondamentale globale.

Dans ce contexte, les taux allemands remontent marginalement dans un contexte de pentification des courbes de taux. Ce « retour » aux fondamentaux convient parfaitement au positionnement du fonds. Nous maintenons un niveau de liquidités important (9.5%), ainsi que l’exposition à la pentification de la courbe par remontée des taux longs et également la sensibilité négative proche de son minimum de -2.

La performance depuis le début de l’année du FCP Taux Réels Européens est de -1.51%. Les encours sont de 31 mln d’euros.

 

FONDS DIVERSIFIÉS

OPTIMUM

Sur la période, la VL est en hausse de 0,09% (performance arrêtée au 19 avril). La stratégie d’alpha portable démontre une contribution positive sur la période, la zone européenne se portant relativement bien. Seuls les fonds français peinent à surperformer, le principal contributeur est le fonds japonais Morant Wright Sakura. Les fonds s’en sortant le moins bien sur la semaine sont les fonds Moneta Multi caps et Fidelity Italy Fund. La stratégie de portage obligataire fournit une contribution négative à la performance du portefeuille, impactée par le titre Tereos 4,13% sous pression suite a la baisse du prix du sucre. Nos couvertures de taux sur les dettes d’état italien et allemand demeurent stables sur la période. La performance depuis le début de l’année du FCP Optimum est de -0,56% alors que son objectif de gestion, l’EONIA+1% est en progression de 0,22% sur la même période. Les encours sont de 12,7 millions d’euros.

SANSO PATRIMOINE

La réduction des risques géopolitiques et la hausse des prix du pétrole ont entrainé la semaine dernière un regain d’appétit pour le risque et une nette remontée des taux souverains. Les indices actions européens progressent ainsi sur la semaine de +1,34% pour l’Eurostoxx 50 et de +1,84% pour le CAC40. Sur les marchés obligataires, les taux souverains se sont tendus (+0,04% sur le 5 ans français) et les marges de crédit sont restées quasi-inchangées : l’indice Itraxx Crossover des signatures BBB+ à BB- sur lesquelles le fonds est majoritairement investi se resserre de 1bps. Avec une exposition nette actions variant de 15% à 20%, le fonds s’est adjugé sur la semaine une progression de +0,12%. La performance de Sanso patrimoine depuis le début de l’année s’établit donc à -0,68%. Peu de changement à signaler sur l’exposition obligataire au cours de la semaine : le rendement actuariel du portefeuille obligataire baisse de 2,47% à 2,35% suite à l’allègement de certaines positions. La maturité moyenne et la sensibilité baisse légèrement à 3,74 ans et 2,80%. La volatilité annuelle de Sanso Patrimoine se maintient à 2,42%. Les encours du fonds sont de 30,7 millions d’euros.

SANSO OPPORTUNITÉS

Sur la semaine, la VL du FCP Sanso Opportunités est en hausse de 0,88% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx 50 dividendes réinvestis gagne 1,41% et le MSCI World en euro dividendes réinvestis progresse de 0,95%. Coté actions, on notera des contributions positives du fonds Memnon European Equities et de Maxima et des contributions légèrement négatives de nos fonds actions émergentes. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance connaissent une performance légèrement positive avec à nouveau une contribution positive de H2O Allegro. Nos couvertures et expositions de marché ont une contribution positive sur la semaine (+0,22%) Notamment grâce à nos positions de couverture sur les taux d’intérêt. La sensibilité aux marchés action a été rapenée a 53% suite au rebond des marchés en ce debut de mois. La performance depuis le début de l’année du FCP Sanso Opportunités est de -0,60%. Les encours s’élèvent à 47,2 millions d’euros.

RÉSILENCE

Sur la semaine, arrêtée au 19 avril, la performance est de +0.37% alors que dans le même temps, l’Eurostoxx50 dividendes réinvestis progresse de 1.32% et les actions internationales exprimées en Euros (dividendes réinvestis) de 0.85%. Notre exposition aux fonds H2O Allegro et Varenne Sélection sont les principales contributions positives à la valeur liquidative. Nos positions sur le fonds Tikehau Global Value est la principale contribution négative. L’exposition aux marchés d’actions s’inscrit à 25.3%.

La performance depuis le début de l’année du FCP Résilience est de -0.49%. Les encours sont de 31.5 mln d’euros.

 

 

FONDS ACTIONS

ALTIFLEX

Sur la semaine, Altiflex progresse de 1,22% alors que dans le même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros est en hausse de 0,95%. Les tensions géopolitiques diminuant entre les Etats-Unis et la Chine, les investisseurs se focalisent dorénavant sur les publications de résultats d’entreprises, qui ressortent dans la plupart des cas positives. Dans ce contexte, Altiflex progresse bien grâce à une forte contribution de la poche actions du portefeuille. On notera la belle performance de UnitedHealth, principal contributeur cette semaine suite à des résultats meilleurs qu’attendus. À l’inverse, Applied Materials est entraîné par la baisse des semi-conducteurs et devient le principal détracteur cette semaine, les prévisions de croissances du marché de puces électroniques étant revues à la baisse. Nous avons réduit notre exposition cette semaine et nous positionnons désormais autour des 93% suite à la hausse de ce début de mois d’avril.
La performance depuis le début de l’année du FCP Altiflex s’établit à -1,13% contre -0,94% pour son indice de référence (50% MSCI Monde dividendes réinvestis/50% EONIA Capitalisé). Les encours sont de 18.4 mln d’euros.

MAXIMA

Sur la semaine, la valeur liquidative du FCP Maxima progresse de 1,52% alors que dans le même temps, l’indice EuroStoxx50 dividendes réinvestis est en hausse de 1,41%. Les tensions géopolitiques diminuant entre les Etats-Unis et la chine, les investisseurs se focalisent dorénavant sur les publications de résultats d’entreprises, qui ressortent dans la plupart des cas positives. Une fois n’est pas coutume, les marchés européens surperforment les marchés américains sur la semaine, portés par des données macroéconomiques de bonnes factures, et un dollar se renforçant.
Dans ce contexte, Maxima progresse bien grâce à la bonne tenue des fonds détenus en portefeuille, notamment Sycomore Sélection Responsable. Du côté des titres, on notera la belle performance de Kingspan Group, principal contributeur cette semaine suite à des bonnes perspectives de résultats pour le 2eme trimestre malgré un début d’année au ralenti. Nous avons réduit notre exposition autour des 93% suite à la hausse des marchés de ce début de mois d’avril.
La performance depuis le début de l’année du FCP Maxima s’établit à 2,76% contre 0,24% pour son indice de référence (EuroStoxx50 Dividendes réinvestis). Les encours sont de 15 mln d’euros.

SANSO MEGATRENDS

Le segment des matériaux constitue un axe d’investissement intéressant du point de vue du développement durable. En effet de nouveaux matériaux tels que la fibre de carbone ou l’acier haute résistance permettent de rendre les avions et véhicules automobiles plus légers et donc de diminuer leur consommation de carburant de façon significative. L’utilisation de ces matériaux a connu une croissance rapide ces dernières années, croissance qui devrait se poursuivre jusqu’en 2030 au moins dans le secteur automobile. Par ailleurs, les processus d’automatisation et le recours à des logiciels de modélisation produit avancée dans le domaine industriel permettent également de réduire la consommation de matières premières en optimisant la conception et la productivité. Or ces segments de marché devraient eux aussi connaitre une forte croissance dans les années à venir.

Sanso Megatrends a renforcé cette semaine son exposition à la thématique des matériaux avec l’introduction d’une position sur le fonds RobecoSAM Smart Materials.

Sur la semaine du 12 au 19 avril la performance de Sanso Megatrends est de 0.87% contre 0.85% pour l’indice de référence, le MSCI World dividendes réinvestis. Depuis le début de l’année la performance est de -1.01% contre -1.73% pour ce même indice.

L’encours du fonds est de 65.4 ME au 19 avril 2018.

SANSO SUSTAINABLE EQUITIES

Sur la semaine du 12 au 19 avril la performance est de 1.48% contre 1.21% pour l’indice de référence, le composite 70% Euro Stoxx, 30% MSCI World. Depuis le début de l’année la performance est de 0.22% contre 0.11% pour ce même indice.

Sur la semaine les fonds qui enregistraient une performance relative négative depuis le début de l’année se sont redressés, notamment Sycomore Sélection Responsable qui surperforme l’Euro Stoxx de 0.85% et RocheBrune Zone Euro Actions dont la performance relative est de 0.52%, grâce notamment à la présence en portefeuille de Direct Energie dont le rachat a été annoncé par Total. Par ailleurs, les fonds thématiques Janus Henderson Global Sustainable Equity et Sycomore Eco Solutions ont également enregistré des performances relatives positives en partie grâce à la surperformance des valeurs industrielles qui constituent une part importante de ces portefeuilles.

L’encours du fonds est de 19.6 ME au 19 avril 2018.

 

 

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.

L’équipe de gestion reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.