actions européennes tagged posts

La dynamique bénéficiaire des entreprises au secours des actions européennes ?

Après une période estivale au beau fixe, les marchés d’actions européennes ont été victimes du retour de la grisaille automnale sur fond de montée du populisme aux quatre coins du Vieux Continent. Si bien que les indices boursiers de la zone euro accusent désormais un net retard par rapport au reste du monde...

Read More

La supposée cherté des actions européennes

Perspectives de croissance et d’inflation molles en Europe, manque de visibilité sur les orientations stratégiques de la Fed,… le rebond des marchés boursiers européens depuis leur plus bas du 11 février rencontre quelques difficultés à se transformer en tendance durable...

Read More

Non, le pire n’est pas certain…

Attendue au tournant par les investisseurs, la Fed a tranché : la remontée des taux n’aura pas lieu… du moins pas dans l’immédiat. Cet éloignement des perspectives d’un relèvement du loyer de l’argent combiné aux doutes affichés par Janet Yellen à l’égard des perspectives économiques mondiales, ont pris les marchés occidentaux à contrepied, notamment du côté du Vieux Continent...

Read More

Point Hebdo: Coup de bambou sur les marchés !

A peine écarté le problème grec, c’est de nouveau au tour de la Chine d’inquiéter. La Banque Populaire de Chine (PBoC) a en effet pris les investisseurs de court cette semaine en décidant de dévaluer sa devise, le Yuan (ou Renminbi). Avec une liquidité estivale moindre, la volatilité des marchés s’est fortement accrue...

Read More

Point Hebdo: Grèce: la patience s’émousse…

Le léger recul de l’Eurostoxx 50 masque le comportement extrêmement volatil des marchés cette semaine, malmenés par la tournure inquiétante que prend le dossier grec. Le rebond de l’indice européen a été stoppé net sur les 3590 points et l’Eurostoxx 50 clôture la semaine en baisse de 0.2% à 3500 points. L’euro gagne près de 1.4% face au dollar à 1.12 et le S&P 500 reste quasiment inchangé à +0.1%...

Read More

L’heure de la revanche pour les actions européennes ?

A priori, l’entame d’année difficile du S&P 500 (-0,4% depuis le début de l’année) pourrait paraître paradoxale, alors même qu’une grande majorité des poids lourds de Wall Street bat les estimations du consensus au fil des publications des résultats. A priori, seulement. En y regardant d’un peu plus près, la réalité est tout autre...

Read More