POINT HEBDO SANSO IS – 11 février 2019

SANSO OBJECTIF DURABLE 2024
Perf. YTD : + 1.41 %

Performance de la semaine
Sur la semaine arrêtée au 8 février, la performance est de -0.02%. Depuis le début de l’année, elle s’établit  à +1.41%

Explications de la performance

En fin de période, le rendement actuariel du portefeuille s’élevait à 5.01% et sa sensibilité à 3.06.

Principaux mouvements

Société foncière cotée sur Euronext, Artea est un concepteur/développeur d’immobilier et d’énergie de 3eme génération.  Sur la partie promotion immobilière, la société dispose d’un pipeline de 200 000m² de projets ayant des  taux de marges compris entre 15% et 30%. Sur la partie foncière et Services, le taux d’occupation s’élève à 97%. Enfin, sur la partie énergie, la société dispose de 9 centrales hydroélectriques, 26 centrales solaires et en développe 10 nouvelles sur ses chantiers. Cela permet à la société de livrer des immeubles à « énergie positive » depuis 2009. Ce positionnement ISR se retrouve dans
notre note ESG interne, qui s’élève à 7.5 /10. Par ailleurs, ARTEA a une exposition positive aux Objectifs de Développement Durable n°7 (énergie renouvelable) et n°11 (villes et communautés durables) estimée à 100%.
Notre position sur cet émetteur se fait via l’obligation Artea 5.25% décembre 2023, actuellement valorisée au pair.

SANSO SHORT DURATION
Perf. YTD : + 0.80 %

Performance de la semaine
La performance du fonds Sanso Short Duration au cours de la dernière semaine a été de -0,04%. La performance du fonds sur l’année 2019 s’établit ainsi à +0,80%.

Explications de la performance

Après un beau parcours depuis le début de l’année, le marché du crédit obligataire a subi une petite correction en fin de semaine dernière. Les indices Itraxx ont enregistré un premier mouvement hebdomadaire d’élargissement des spreads depuis le début de l’année : +10 bps sur le crossover, +6 bps sur les financières seniors et +15 bps sur les financières subordonnées. On notera la bonne résistance des signatures « Investment Grade » et un écartement significatif de spreads sur certaines signatures High Yield en fin de semaine.

Principaux mouvements

Nous n’avons pas modifié significativement la structure du portefeuille au cours de la dernière semaine. Le rendement actuariel moyen du fonds est de 2,95%, la maturité moyenne et la sensibilité sont restées globalement stables à respectivement 2,72 ans et 1,82%. La volatilité annuelle du fonds Sanso Short Duration est passée à 2.17% et les encours sont de 35 millions d’euros.

ALTIFLEX
Perf. YTD : + 11.88 %

Performance de la semaine
Les marchés d’actions internationales poursuivent leur progression cette semaine, la part A d’Altiflex s’affichant en hausse de 0.18%. Depuis le début de l’année, la progression s’établit à 11.88% alors qu’en même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros est en hausse de 8.37%. Les encours sont de 16.7 mln d’euros.

Explications de la performance

Le rebond des marchés d’actions mondiaux depuis le début de l’année paraît clairement menacé par l’accumulation des signes d’un ralentissement de l’économie mondiale et la persistance des incertitudes géopolitiques. Néanmoins, la hausse se poursuit et Altiflex profite toujours de l’excellent comportement des petites valeurs de croissance américaines. Pourtant, cette semaine, les résultats de l’une d’entre elle, Carbonite, ont fortement déçu, notamment sur le chiffre d’affaire alors qu’en même temps la société informatique a annoncé le rachat programmé de Webroot, spécialisée dans la sécurité Internet aux entreprises. Par ailleurs, le fonds Active Solar fait toujours preuve d’une forte volatilité et son recul cette semaine pèse sur la performance.

Principaux mouvements

La forte progression du début de semaine nous a amené à réduire à nouveau l’exposition qui se situe désormais autour de 83%. Par ailleurs, quelques arbitrages ont été effectués avec notamment l’achat de Marathon Petroleum à la place du canadien Suncor et de Caterpillar en lieu et place de Jacobs Engineering.

MAXIMA
Perf. YTD : + 4.04%

Performance de la semaine

Sur la semaine, la part A de Maxima recule de 1.15% alors qu’en même temps, l’indice EuroStoxx50 (Dividendes Réinvestis) baisse de 1.12%. La progression depuis le début de l’année s’établit à 4.04% avec des encours de 20 mln d’euros.

Explications de la performance

L’abaissement des perspectives de croissance annoncée par la Commission Européenne sur la zone Euro aura jeté un froid sur les marchés qui avaient pourtant bien démarré la semaine. Maxima n’a pas amorti le mouvement baissier en raison de replis marqués sur quelques-unes des grosses positions du portefeuille. En effet, Peugeot, UbiSoft et Wirecard font partie des plus forts reculs de la semaine et ont pesé significativement sur le résultat. En revanche, les fonds ont mieux résisté avec notamment Amilton Premium qui traduit la relative bonne tenue des petites valeurs européennes. Notre sous exposition contribue elle aussi positivement.

Principaux mouvements

Si l’exposition n’a pas été modifiée cette semaine et reste donc toujours sur un niveau très prudentiel autour de 83%, nous avons en revanche arbitré BBVA pour Deutsche Boerse et Wartsila au profit de SR-Teleperformance.

SANSO MEGATRENDS
Perf. YTD :  + 9.87 %

Performance de la semaine
Sur la semaine du 31 janvier 7 février 2019 la performance a été de +1.56%. Le MSCI World progresse, lui, de 0.98%.

Explication de la performance

Les nuages macroéconomiques ont continué de s’accumuler sur les marchés cette semaine, les perspectives de croissance de la zone Euro étant significativement revues en baisse par la Commission Européenne. Par ailleurs les investisseurs commencent à douter de la possibilité d’un accord commercial sino-américain d’ici fin février, d’autant que Donald Trump a écarté la possibilité d’une rencontre avec son homologue chinois avant le 1er mars, privilégiant le second sommet sur la dénucléarisation de la Corée du Nord avec Kim Jong-un. Enfin les analystes continuent de revoir à la baisse les perspectives de croissance des bénéfices des entreprises américaines pour le premier trimestre 2019, ceux-ci étant désormais attendus en baisse relativement au Q1 2018. Néanmoins les marchés ont bien résisté sur la semaine  avec une progression de près de 1% pour le MSCI World.  Les stratégies multithématiques comme Janus Henderson Global Sustainable Equity ou WHEB Sustainability Fund ont enregistré de très bons résultats avec des performances de 3.8% et 3.0% respectivement.

Principaux mouvements

Nous avons profité de la poursuite du rebond pour alléger notre exposition aux thématiques cycliques en vendant une partie de notre position sur le fonds RobecoSAM Smart Materials et en renforçant Pictet Nutrition et le fonds multithématique DPAM NewGems Sustainable.

SANSO OPPORTUNITES
Perf. YTD : + 3.75 %

Performance de la semaine
Sur la période du 01 février au 08 février, la performance a été de -0.03%, l’Eurostoxx50 perdant 1.12% et le MSCI World gagnant 0.87%. La performance du fonds sur l’année 2019 est de +3.75%.

Explication de la performance
Sur la semaine, le fonds bénéficie de performances absolues des fonds actions zone monde tels que certificats ODD et LO Fund Generation, et est pénalisé par la contreperformance des fonds actions zone euro tels que Eleva Euroland et Maxima. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue connaissent une contribution positive sans performance ou contreperformance notable. Nos couvertures et expositions de marché ont une contribution positive sur la semaine.

Principaux mouvements

L’exposition actions a été réduite à 40% avec en particulier une prise de profit partielle sur les actions pays émergents.

CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES
Perf. YTD :  + 4.07 %

Performance de la semaine

Du 31 janvier au 7 février, Convictions MultiOpportunites (part P) réalise une performance de +0,12%.

Explication de la performance
Les prévisions de croissance économique en zone euro ainsi qu’un tweet de Donald Trump concernant les négociations commerciales ont entrainé une baisse des marchés actions. La commission européenne a ainsi annoncé une révision à la baisse de ses perspectives de croissance 2019 pour la zone euro (1,3% au lieu de 1,9%). De son coté, Donald Trump a déclaré qu’une rencontre avec le président chinois, Xi Jinping, était peu probable avant le 1 er mars, date de la fin théorique de la période de négociation concernant les échanges commerciaux.
Dans ce contexte, le crédit et les devises expliquent principalement la performance positive du fonds sur la période. A l’inverse, les actions (émergentes et zone euro) ont impacté négativement la valeur liquidative.

Principaux mouvements
L’exposition actions du fonds a été réduite tactiquement de 35% à 30%. Cette couverture a été réalisée via la vente de contrat à terme sur la zone euro et les Etats-Unis. Après la forte hausse des actions au mois de janvier, une réduction temporaire de l’exposition est cohérente avec notre approche flexible et patrimoniale. Du coté obligataire, les positions sont stables. La sensibilité du portefeuille reste modérée (3,4).

SANSO PATRIMOINE
Perf. YTD :  + 1.24 %

Performance de la semaine

Le fonds Sanso Patrimoine a reculé de – 0,20% la semaine passée, la performance du fonds (part C) sur l’année 2019 s’établit donc à +1,24%.

Explication de la performance
Cette première semaine négative de l’année sur les indices actions européens s’est accompagnée une sensible tension sur les spreads de crédit jeudi et vendredi (-1,12% pour l’Eurostoxx50  et +10 bps sur l’indice Itraxx Crossover). Malgré une exposition actions toujours limitée à 18%, l’essentiel de la performance négative de la semaine provient de notre portefeuille actions avec quelques contre-performances notables sur Michelin, Plastic Omnium et Siemens. Le portefeuille obligataire reste neutre sur la semaine, la performance des premiers jours étant reperdu les deux derniers jours.

Principaux mouvements
Nous avons légèrement ajusté nos positions actions, en particulier avec un achat sur Michelin. Nous avons vendu plusieurs lignes obligataires dont le potentiel de performance devenaient très limité afin de pouvoir nous positionner sur des titres avec beaucoup plus de potentiel. La poche de liquidités est temporairement remontée à 6%. Le rendement actuariel du portefeuille obligataire est de 3,31%, la maturité moyenne et la sensibilité sont respectivement de 3,79 ans et 2,61%). La volatilité à un an de Sanso Patrimoine est passée sur la semaine à 3,26%. Les encours du fonds sont de 24 millions d’euros.

 

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.

L’équipe commerciale reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.