POINT HEBDO SANSO IS – 11 mars 2019

SANSO OBJECTIF DURABLE 2024
Perf. YTD : + 2.39 %

Performance de la semaine

Sur la semaine arrêtée au 8 mars, la performance est de -0.30%. Depuis le début de l’année, elle s’établit  à +2.39%.


Explication de la performance
En fin de période, le rendement actuariel du portefeuille s’élevait à 4.86%, sa maturité moyenne à 3.95 années et sa sensibilité à 3.06.

 

Point émetteur sur : Eurofins Scientific
EUROFINS Scientific propose des analyses de sécurité et de pureté en laboratoire. La société analyse les produits alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques et offre des services de tests environnementaux. Eurofins exerce ses activités en Europe et aux États-Unis et souhaite devenir un acteur global de référence dans son secteur. La progression des résultats d’Eurofins a été supérieure à ses propres attentes, mais l’agressivité de sa politique de croissance externe fragilise ses ratios crédit, notamment le levier qui progresse en 2018. Consciente de cette évolution, la société a décidé de rembourser par anticipation ses obligations hybrides venant à maturité en 2020, un développement qui a rassuré les porteurs obligataires. D’un point de vue ESG, sa note moyenne pondérée s’inscrit à 4.8.

 

SANSO SHORT DURATION
Perf. YTD : + 1.30 %

Performance de la semaine

La performance du fonds Sanso Short Duration au cours de la dernière semaine a reculé de +0,22%. La performance du fonds sur l’année 2019 s’établit ainsi à +1,30%.

Explication de la performance
Le marché du crédit obligataire s’est retourné en fin de semaine malgré la présence de flux acheteurs réguliers. Les indices Itraxx ont enregistré le premier mouvement d’élargissement des spreads hebdomadaire depuis le début de l’année : +10 bps sur le crossover, +2 bps sur les financières seniors et +1 bps sur les financières subordonnées. On notera sur la semaine la contreperformance des titres Métro, Trafigura  et Thomas Cook.

Principaux mouvements
Pas de mouvement spécifique cette semaine sur nos positions obligataires. L’équilibre global du portefeuille est donc resté inchangé : le rendement actuariel moyen du fonds est de 2,75%, la maturité moyenne et la sensibilité sont restées globalement stables à respectivement 2,70 ans et 1,81%. La volatilité annuelle du fonds Sanso Short Duration est de 2,17% et les encours sont de 34 millions d’euros.

 

ALTIFLEX
Perf. YTD : + 13.60 %

Performance de la semaine
Petit mouvement de consolidation sur les marchés d’actions internationales cette semaine, la part A d’Altiflex perd 1.51% alors que l’indice MSCI World Dividendes réinvestis exprimé en Euros est en baisse de 0.75%. Depuis le début de l’année, la part A d’Altiflex affiche toujours une hausse confortable de 13.6% et les encours s’établissent à 16.7mln d’euros

Explications de la performance

Après 2 mois de hausse quasi continue, les marchés ont entamé cette semaine un mouvement de correction dans un contexte d’aversion au risque généralisé. Les inquiétudes sur la croissance mondiale, le commerce international et l’échéance du Brexit pèsent toujours. Et si la saison des résultats aux Etats-Unis qui se termine, marque à nouveau une progression à deux chiffres des bénéfices sur un an, les investisseurs s’inquiètent de la perspective de voir le prochain trimestre marquer pour la première fois depuis longtemps, une décroissance bénéficiaire.
La performance d’Altiflex a été pénalisée cette semaine par quelques dossiers spécifiques, comme GMS aux Etats-Unis dont la publication a été très décevante au niveau du chiffre d’affaire. Les fonds présents en portefeuille ont aussi sous-performé le marché mondial en moyenne. Seule satisfaction, notre faible niveau d’exposition qui aura permi d’amortir le recul du marché.

Principaux mouvements

Nous n’avons pas réalisé d’opération en portefeuille cette semaine. Ainsi, notre exposition reste en territoire très prudentiel à 76%, ce qui si la consolidation se poursuit, nous permettra d’amortir à nouveau le mouvement.

MAXIMA
Perf. YTD : + 6.87 %

Performance de la semaine

Petit mouvement de consolidation sur les marchés européens en fin de semaine, la part A de Maxima perd 0.32% alors que l’indice EuroStoxx50 Dividendes réinvestis est en baisse de 0.84%. Depuis le début de l’année, la part A de Maxima est toujours en hausse de 6.87% et les encours s’établissent à 20.3mln d’euros.

Explications de la performance

Après 2 mois de hausse quasi continue, les marchés ont entamé cette semaine un mouvement de correction dans un contexte d’aversion au risque généralisé. Les inquiétudes sur la croissance mondiale, le commerce international et l’échéance du Brexit pèsent toujours. Et au niveau des sociétés, il faut reconnaitre qu’en Europe, la saison de résultats est légèrement inférieure aux attentes. Les valeurs de croissance présentes en portefeuille titres ont largement participé à ce résultat avec pour certaines d’entre elles de belles progressions (Vonovia, UbiSoft, Kingspan, Albioma…). Les fonds ont eux aussi plutôt bien résisté, notamment ceux qui ont un biais sur les petites valeurs et enfin, notre sous exposition aura aussi constitué un frein au repli général des marchés.

Principaux mouvements

Nous n’avons pas réalisé d’opération en portefeuille cette semaine. Ainsi, notre exposition reste en territoire très prudentiel à 76%, ce qui si la consolidation se poursuit, nous permettra d’amortir à nouveau le mouvement

SANSO MEGATRENDS
Perf. YTD :  + 13.11 %

Performance de la semaine
Sur la semaine du 28 février au 7 mars 2019 la performance a été de +0.07%. Le MSCI World progresse, lui, de 0.27%.

Explication de la performance

Après plusieurs semaines de hausses, les marchés se font finalement rattraper par une conjoncture macroéconomique en demi-teinte. Les prévisions de croissances économiques ont une nouvelle fois été revues à la baisse par l’OCDE et la Banque centrale européenne, et le discours de l’institution monétaire passe d’accommodant à inquiétant, allant même jusqu’à prévoir une nouvelle salve de refinancement à long terme (TLTRO III) pour les banques européennes.
Les autres chiffres macroéconomiques sur la semaine n’ont pas réussi à rassurer les investisseurs : un tassement des commandes industrielles en Allemagne, une dégradation des exportations chinoises, des créations d’emplois US en chute libre…
Un contexte plutôt négatif pour commencer une semaine focalisée sur le Royaume-Uni et le Brexit.

Dans ce contexte Sanso Megatrends progresse avec un léger temps de retard sur le MSCI World, la sous-performance des valeurs à petites capitalisations américaines impactant significativement la performance du portefeuille en fin de semaine.

Du côté des contributeurs, la plus grande perte provient cette semaine du fonds Active Solar, impacté par Xinyi Solar, l’une de ses principales positions. Les meilleurs contributeurs sont Pictet nutrition et Fundsmith Sustainable Equity .

Principaux mouvements

Nous avons, sur la semaine, renforcé notre position sur le fonds Funsmith Sustainable Equity.

SANSO OPPORTUNITES
Perf. YTD : + 4.77 %

Performance de la semaine
Sur la période du 01 mars au 08 mars, la performance a été de -0.24%, l’Eurostoxx50 perdant 0.84% et le MSCI World 0.75%. La performance du fonds sur l’année 2019 est de +4.77%.

Explication de la performance
Sur la semaine, le fonds bénéficie de performances absolues positives de fonds actions tels que les certificats BNP SDG et SG Low Carbon, et est pénalisé par les contreperformance de la majorité des fonds actions tels que HSBC Sustainable Euroland ou Altiflex. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue connaissent une contribution positive avec d’excellentes  performances de H2O Allegro et Next AM Tendance Finance . Nos couvertures et expositions de marché ont une contribution négative sur la semaine.

Principaux mouvements

L’exposition actions a été abaissée de 44 à 39%. Nous avons également mis en place des couvertures sur le 10 ans italien suite à la réunion de la BCE.

 

CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES
Perf. YTD : + 5.32 %

Performance de la semaine
Du 28 février au 7 mars, Convictions MultiOpportunites (part P) réalise une performance de +0,33%.

Explication de la performance
La semaine aura été marquée par le discours « dovish » de la Banque Centrale Européenne (BCE). Mario Draghi a annoncé une nouvelle opération de refinancement (TLTRO) à deux ans pour les banques. Il a également repoussé la première hausse de taux après 2019. Au niveau économique, les créations d’emplois aux Etats-Unis ont déçu. Le chiffre est toutefois à relativiser du fait du facteur climatique (froid extrême dans une partie du pays) qui a temporairement pesé sur l’économie. En Chine, les données économiques continuent de décevoir. Dans ce contexte, le gouvernement confirme de plus en plus clairement ses mesures de soutien à l’activité.
Les devises et les obligations souveraines contribuent positivement à la performance du fonds. A l’inverse, les positions sur les actions limitent la progression de la valeur liquidative sur la période.

Principaux mouvements

Au niveau des actions, l’exposition a été réduite tactiquement de 30% à 27,5%. Dans la même logique de gestion du risque global du portefeuille, la position sur les obligations subordonnées bancaires a été réduite de 10% à 7,5%. Du coté crédit, nous avons augmenté (+2%) notre position sur Sanso Objectif Durable 2024, fonds à échéance intégrant une approche ISR dans son processus de gestion. Afin de maintenir le poids de la poche crédit, un fonds indiciel sur le crédit à haut rendement a été réduit de 2,5%. Après ces opérations, la sensibilité du portefeuille reste proche de 3,5.

 

SANSO PATRIMOINE
Perf. YTD :  + 1.97 %

Performance de la semaine

Le fonds Sanso Patrimoine a perdu 0,29% la semaine passée, la performance du fonds (part C) sur l’année 2019 s’établit donc à +1,97%.

Explication de la performance
Les marchés financiers ont marqué une nette déception après le discours de la BCE jeudi. Les marchés de crédit obligataire se sont légèrement retournés, le mouvement de resserrement des spreads initié en début d’année s’est arrêté et a laissé place à un début d’élargissement (+10 bps sur l’indice Itraxx Crossover). Les indices actions européens ont aussi reculé sur la semaine : -0,86% pour l’Eurostoxx50. L’exposition nette actions du fonds a été réduite à 15,5%. On notera sur la semaine la belle progression de Nokia et de Daimler coté actions et celle de Rexel coté obligations. Le recul de la performance sur la semaine provient essentiellement de la poche actions.

Principaux mouvements
Pas de mouvement spécifique au cours de la semaine sur les titres vifs, seul un ajustement de couverture actions a fait légèrement baissé notre exposition nette. Le rendement actuariel du portefeuille obligataire est de 3,01%, la maturité moyenne et la sensibilité sont respectivement de 3,77 ans et 2,62. La volatilité à un an de Sanso Patrimoine est de 3,34%. Les encours du fonds sont de 24 millions d’euros.

 

N.B : Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.

L’équipe commerciale reste à votre entière disposition pour toute information complémentaire.