POINT HEBDO SANSO IS – 15 JUILLET 2019

SANSO OBJECTIF DURABLE 2024 I
VL au 15/07/2019 : 110,21 €

Explication de la performance :

Petite prise de profit sur le marché du crédit obligataire la semaine dernière avec une tendance à la tension sur les taux (+0,09% sur le 5 ans état français) et des spreads de crédit qui s’élargissent légèrement (+1 bps sur l’indice Itraxx Crossover). On notera principalement sur la semaine la sous-performance de deux titres : Lecta et Adient.

Principaux mouvements :

Nous avons cette semaine renforcé nos positions sur Hertz, Selecta, La Mondiale et Paprec. La maturité moyenne et la sensibilité du fonds sont respectivement de 4,27 ans et de 3,08. Le rendement actuariel moyen du portefeuille s’élève à 3,97% sur la partie investie (3,85% en intégrant la poche de liquidité restant à investir). Les encours du fonds Sanso Objectif Durable 2024 sont de 27 millions d’euros.

 

SANSO SHORT DURATION C
Perf. YTD : + 2.30 %

Performance de la semaine

La performance du fonds Sanso Short Duration a reculé la semaine passée de -0,22%. Sa performance sur l’année 2019 s’établit ainsi à +2,30% (Part C).

Explication de la performance

Petite prise de profit sur le marché du crédit obligataire la semaine dernière avec une tendance à la tension sur les taux (+0.05% sur le 3 ans état français) et des spreads de crédit qui se stabilisent ou s’élargissent légèrement (+1 bps sur l’indice Itraxx Crossover, -2 bps sur les émissions financières seniors et +2 bps sur les émissions financières subordonnées). On notera que malgré la petite tension sur les taux, les obligations à taux variable sous-performent toujours.

Principaux mouvements

Pas de mouvement sur le fonds cette semaine. La maturité moyenne et la sensibilité du fonds ont baissé à cause d’une poche de liquidités temporairement forte à respectivement 2,24 ans et de 1,51. Le rendement actuariel moyen du portefeuille s’élève à 2,31%. La volatilité annuelle du fonds Sanso Short Duration est de 2,14%, ses encours sont de 36 millions d’euros.

 

ALTIFLEX A
Perf. YTD : + 19.22 %

Performance de la semaine

La part A d’Altiflex est en hausse de 0.18% sur la semaine alors qu’en même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros progresse de 0.07%. Les encours sont de 20.0 mln d’euros.

Explication de la performance

A la faveur d’un marché américain très puissant, les indices internationaux ont battu de nouveaux records cette semaine. Les investisseurs avaient bien anticipé le discours accommodant du président de la Réserve Fédérale, Jerome Powell et ce, même si les chiffres de l’emploi publiés en fin de semaine sont venus contredire cette posture très prudente. Le choix de titres vifs sur le marché américain aura été la meilleure contribution de la semaine pour Altiflex. En effet, les fonds n’intégrant la séance très positive de vendredi apparaissent en retrait alors que la gestion de l’exposition n’aura pas eu d’impact significatif dans ces marchés peu volatils. Les grandes valeurs américaines, à l’aube de la saison des résultats ont clairement tiré le marché vers le haut, à l’exception du secteur de la santé qui a subi les conséquences d’un changement annoncé de la réglementation pénalisant les fabriquant au profit des distributeurs.

Principaux mouvements

Dans ce contexte estival somme toute peu volatil, nous n’avons pas réalisé d’opération en portefeuille cette semaine. L’exposition reste donc autour de 75%, illustrant ainsi notre prudence actuelle vis-à-vis de l’évolution du marché des actions internationales.

 

MAXIMA A
Perf. YTD + 13.29 %

Performance de la semaine

La part A de Maxima recule de 0.30% sur la semaine alors qu’en même temps, l’indice EuroStoxx50 (dividendes réinvestis) exprimé en euros est en baisse de 0.85%. Les encours sont de 25.7 mln d’euros.

Explication de la performance

A l’exception du secteur pétrolier, les actions européennes se sont inscrites en baisse cette semaine, marquées principalement par des révisions à la baisse des prévisions de résultats des entreprises, notamment dans le secteur automobile mais aussi par la diffusion à l’économie européenne de la guerre commerciale sino-américaine. Maxima résiste significativement au repli grâce à un choix de valeur plutôt résiliant mais aussi grâce à une sous exposition de plus de 25% du portefeuille. Seuls les fonds détenus en portefeuille ont déçu mais il est vrai qu’ils n’intègrent pas dans leur valorisation, la séance plutôt positive de Vendredi. Les titres liés à l’énergie ont été particulièrement recherchés cette semaine avec notamment Neste Oil en Finlande et Snam en Italie.  A l’inverse, les laboratoires pharmaceutiques ont subi l’annonce d’un changement de réglementation aux États-Unis peu favorable aux fabricants de médicaments. A noter également la forte chute du groupe de BTP hollandais BAM qui a déçu en annonçant qu’il n’atteindrait pas ses objectifs de marge cette année.

Principaux mouvements

Dans ce contexte estival somme toute peu volatil, nous n’avons pas réalisé d’opération en portefeuille cette semaine. L’exposition reste donc légèrement supérieure à 72%, illustrant ainsi notre prudence actuelle vis-à-vis de l’évolution du marché des actions européennes.

 

SANSO MEGATRENDS I
Perf. YTD :  + 20.29 %

Performance de la semaine

Sur la semaine du 04 au 11 juillet 2019 la performance a été de -0.80%. Le MSCI World recule, lui, de 0.16%.

Explication de la performance

Les marchés actions internationaux marquent une pause sur la semaine, pause relativement logique après un excellent mois de juin et alors que l’assouplissement monétaire attendu par les marchés pourrait être moins important qu’anticipé et que le conflit sino-américain ne semble pas réellement terminé, des divergences émergeant sur l’accord de principe atteint au G20 entre Donald Trump et Xi Jinping. Dans ce contexte, Sanso Megatrends sous-performe le MSCI World pénalisé par la conjonction de plusieurs phénomènes. Les valeurs cycliques et les petites et moyennes valeurs sous-performent le MSCI World, les investisseurs semblant « vendre la nouvelle » de l’accord commercial et se réfugier sur les grandes valeurs. Cela entraine une baisse des fonds les plus exposés à ces segments de marché comme RobecoSAM Smart Materials ou WHEB Sustainability qui sous-performent le MSCI World de 3.1% et 2.1% respectivement. Par ailleurs, le secteur de la santé a également enregistré une sous-performance, l’administration Trump déclarant renoncer à mettre fin au système de rabais accordé aux assureurs et aux chaines de pharmacies, une mesure qui était perçue comme bénéfique pour les marges des sociétés pharmaceutiques. De ce fait le fonds Janus Henderson Global Life Sciences sous-performe le MSCI World de 1.2% et certaines sociétés de notre poche de titres vifs reculent significativement à l’image de Merck dont la baisse avoisine les 7%.

Principaux mouvements

Nous avons initié une position sur le BMO SDG Engagement Global Equity Fund, un fonds actions internationales dont l’objectif est d’investir sur des sociétés dont l’activité contribue positivement à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable des Nations-Unies tout en réalisant des actions d’engagement avec ces sociétés de manière à ce qu’elles augmentent leur impact ou encore réalise des mesures d’impact plus précises. Pour réaliser ces actions d’engagement BMO AM s’appuie sur une équipe de 15 personnes dédiées à l’investissement responsable.

 

SANSO OPPORTUNITES A
Perf. YTD : + 7.33 %

Performance de la semaine

Sur la période du 5 juillet au 12 juillet, la performance a été de -0.36%, l’Eurostoxx50 perdant 0.85% et le MSCI World gagnant 0.07%. La performance du fonds sur l’année 2019 est de + 7.33%.

Explication de la performance

Sur la semaine, le fonds bénéficie de performances positives d’un seul de nos fonds actions, Altiflex et est pénalisé par les performances négatives relatives de fonds tels que Equity Actions Suisse ou certificat BNP SDG. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue connaissent une contribution négative générée par des contreperformances d’H2O Allegro et Tendance Finance. Nos couvertures et expositions de marché ont une contribution positive sur la semaine.

Principaux mouvements

L’exposition actions est inchangée à 59%. Nous avons pris des profits partiels sur nos stratégies longues actions bancaires zone Euro, augmenté nos couvertures de change sur le risque EUR/USD et initié une position sur le fonds Candriam SRI Equity EMU.

 

CONVICTIONS MULTIOPPORTUNITIES P
Perf. YTD : + 8.71 %

Performance de la semaine

Du 05 juillet au 12 juillet, Convictions MultiOpportunites (part P) réalise une performance de -0,28%.

Explication de la performance

La semaine a été relativement calme sur les marchés actions. Les investisseurs attendent le début de la saison des résultats pour les entreprises américaines. Après plusieurs semaines de baisse, et malgré un discours toujours accommodant de Jerome Powell devant le Congrès, les taux ont eu tendance à rebondir. Ce mouvement peut s’expliquer par un chiffre d’inflation américain légèrement au-dessus des attentes (2,1% contre 2%) pour le mois de juin.

Les obligations souveraines (« core » et périphérique) pèsent sur la performance. Les autres classes d’actifs ont un impact limité sur l’évolution de la valeur liquidative.

Principaux mouvements

Sur la semaine, l’exposition actions reste stable (25%). La sensibilité du portefeuille a légèrement diminué en passant de 2,8 à 2,6. Cette évolution s’explique par la position sur l’obligation portugaise (8 ans) qui a été soldée au profit d’une position sur la Grèce (4 ans). Nous avons également vendu la position sur le taux 10 ans allemand afin d’investir sur les obligations indexées de la zone euro.

 

CONVICTIONS MULTIFACTORIELS R
Perf. YTD : + 2.77 %

Performance de la semaine

Du 05 au 12 juillet, Convictions MultiFactoriels (part R) réalise une performance de +0,04%.

Explication de la performance

La semaine a été relativement calme sur les marchés actions. Les investisseurs attendent le début de la saison des résultats pour les entreprises américaines. Après plusieurs semaines de baisse, et malgré un discours toujours accommodant de Jerome Powell devant le Congrès, les taux ont eu tendance à rebondir. Ce mouvement peut s’expliquer par un chiffre d’inflation américain légèrement au-dessus des attentes (2,1% contre 2%) pour le mois de juin.

Les actions américaines contribuent positivement à la performance. A l’inverse, les actions européennes ainsi que les taux souverains de la zone euro (Allemagne et Italie) pèsent sur la valeur liquidative.

Principaux mouvements

La position acheteuse yen contre euro a été soldée du fait d’une moins bonne dynamique sur le court terme. Cette vente entraine une augmentation du poids des actions (66%) et des taux (32%) puisque le modèle considère toujours que le monétaire (2%) ne présente pas d’intérêt.

 

SANSO PATRIMOINE C
Perf. YTD :  + 3.94 %

Performance de la semaine

La valorisation du fonds Sanso Patrimoine a progressé la semaine passée de +0,01%, sa performance (part C) sur l’année 2019 s’établit donc à +3,94%.

Explication de la performance

Avec des marchés en légère consolidation, +0,09% sur le 5 ans état français, +1 bp sur l’indice Itraxx Crossover et -0,86% sur l’EuroStoxx 50 et -0,37% sur le CAC 40, le fonds Sanso Patrimoine a montré une belle résilience. Avec une exposition nette de 16%, le portefeuille actions a, en relatif, bien résisté principalement grâce à des valeurs comme Accor, Airbus et Kaufman &Broad.

Principaux mouvements

Nous sommes sortis de notre exposition actions sur le secteur automobile cette semaine avec la vente de nos positions sur Daimler et Plastic Omnium. Le portefeuille obligataire est resté inchangé avec une maturité moyenne à 4,55 ans et une sensibilité de 3,20%, son rendement actuariel est de 3,52%. La volatilité à un an de Sanso Patrimoine est de 3,74%. Les encours du fonds sont de 23 millions d’euros.