POINT HEBDO SANSO IS – 21 OCTOBRE 2019

 

SANSO OBJECTIF DURABLE 2024 A
VL au 18/10/2019 : 109,44

Explication de la performance

Dans la continuité de nos précédents commentaires, les principales incertitudes macroéconomiques concernaient les négociations commerciales sino-américaines et anglo-européennes (Brexit). Ces deux sujets ayant à nouveau progressé au cours de la semaine sous revue, les spreads de crédit se sont réduits (cross-over 5 ans : -0.08% à 2.33%). Nous avons poursuivi notre programme d’investissement (Kloeckner-Pentaplast, OCI) et pensons le continuer au cours de la semaine qui s’ouvre.

 Principaux mouvements

Au sein du portefeuille, la performance la plus positive se trouve, comme la semaine passée, sur les obligations NovaFives. La plus négative est celle de CMA-CGM, où des prises de profit ont eu lieu. En cause l’évolution du commerce maritime entre les Etats-Unis et la Chine. La maturité moyenne et la sensibilité du fonds sont respectivement de 4,13 ans et de 3.17. Le rendement actuariel moyen du portefeuille s’élève à 4.29%. Les encours du fonds Sanso Objectif Durable 2024 sont de 33.7 millions d’euros.

 

SANSO SHORT DURATION C
Perf. YTD : + 2.66 %

Performance de la semaine

La performance du fonds Sanso Short Duration a reculé la dernière semaine de -0,03%. Sur l’année 2019, le fonds affiche une progression de +2,66% (Part C).

Explication de la performance

Le marché du crédit obligataire européen a poursuivi son mouvement de contraction des spreads (-8 bps sur l’indice Itraxx Crossover et, respectivement, -1 bps et -7 bps sur les indices des émissions financières seniors et subordonnées). Sur la semaine, la performance du fonds a souffert du recul de certaines émissions : Tereos et Eurofins plus particulièrement.

Principaux mouvements

Pas de changement significatif dans l’équilibre du fonds au cours de la semaine : la maturité moyenne et la sensibilité de Sanso Short Duration ont légèrement augmenté à respectivement 2,51 ans et à 1,80. Le rendement actuariel moyen du portefeuille s’élève à 2,40%. La volatilité annuelle du fonds Sanso Short Duration est de 2,10%, ses encours sont de 38,5 millions d’euros.

 

ALTIFLEX A
Perf. YTD : + 17.39 %

Performance de la semaine

La part A d’Altiflex est en baisse de 0.85% sur la semaine alors qu’en même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros recule de 0.19%. Les encours sont de 18 millions d’euros.

Explication de la performance

La publication d’une croissance chinoise en dessous des attentes pour le troisième trimestre et une saison des résultats aux États-Unis qui pour le moment, confirme une contraction des bénéfices comparés à l’année passée, ont pesé sur l’appétit pour le risque des investisseurs et les marchés se sont inscrits en repli sur la semaine.

Malgré la couverture mise en place et la contribution positive des fonds détenus en portefeuille, Altiflex affiche un recul supérieur à celui du marché. La performance a été impactée notamment par le Profit Warning du spécialiste des vêtement de sport imprimés ‘Gildan Activewear’ qui voit ses ventes chuter significativement au troisième trimestre entrainant une correction de près de 30% du cours et l’abaissement des recommandations de la part de plusieurs analystes. On notera par ailleurs, les belles performances sur le marché japonais avec notamment Astellas Pharma, Shin-Etsu Chemical et Sony qui progressent toutes sensiblement. Enfin, autre facteur important au cours de la semaine, c’est la hausse de l’euro qui s’apprécie significativement contre la plupart des autres devises.

Principaux mouvements

Cette semaine, nous n’avons pas réalisé d’opérations en portefeuille. L’exposition reste donc à 83% et marque toujours une vision prudente quant à l’évolution à court terme des marchés actions.

 

MAXIMA A
Perf. YTD + 14.39 %

Performance de la semaine

La part A de Maxima progresse de 0.26% sur la semaine alors qu’en même temps, l’indice EuroStoxx50 (dividendes réinvestis) grimpe de 0.27%. Les encours sont de 24.8 millions d’euros.

Explication de la performance

Les marchés européens sont restés indécis cette semaine, à l’image des développements autour du Brexit dont l’issue reste encore très incertaine. La performance de Maxima reste en ligne avec le marché malgré une nouvelle grosse faiblesse du côté du spécialiste du paiement en ligne, Wirecard qui est accusé par le Financial Times d’avoir gonflé frauduleusement son chiffre d’affaire dans certaines de ses filiales. Danone de son côté, a émis un avertissement sur son chiffre d’affaire entrainant ainsi un recul hebdomadaire de plus de 9%. Mais par ailleurs, ces replis ont été compensés d’une part par les belles performances d’Actelios et de Wienerberger et d’autre part par la progression des fonds détenus en portefeuille qui bénéficient cette semaine du décalage de valorisation qui les avait pénalisées la semaine passée.

Principaux mouvements

La hausse du début de semaine consécutive à l’obtention d’un accord entre le Royaume Uni et l’Union Européenne à propos du Brexit nous a amené à renforcer nos couvertures et à ramener l’exposition du portefeuille autour de 81%. Ce positionnement permettra d’amortir une éventuelle rechute des marchés actions.

 

SANSO MEGATRENDS I
Perf. YTD :  + 20.11 %

Performance de la semaine

Sur la semaine du 10 au 17 octobre 2019 la performance a été de +1.69%. Le MSCI World progresse, lui, de 1.48%.

Explication de la performance

Les principaux marchés actions progressent sur la semaine, soutenus par l’accord partiel entre les États-Unis et la Chine sur le plan commercial, l’avancée des négociations sur le Brexit et des résultats d’entreprises solides outre-Atlantique. Dans ce contexte Sanso Megatrends fait mieux que le MSCI World, bénéficiant principalement de la bonne tenue des fonds BNP Paribas Aqua, Hermes Impact Opportunities et LO Funds Generation Global qui enregistrent des performances relatives au MSCI World comprises entre 1.3% et 2%. La sélection de titres pénalise, elle, légèrement la performance relative, notamment en raison de la baisse de 3.5% de ServiceNow, spécialiste du Cloud qui a souffert d’un abaissement de recommandation du courtier Morgan Stanley.

Principaux mouvements

Au cours de la semaine nous avons vendu plusieurs sociétés dont l’attractivité financière s’est dégradée, à savoir Cleanaway Waste Management, Mowi, Verbund et Falck Renewables. Nos réinvestissements ont porté sur plusieurs sociétés dont Dassault Systèmes qui propose des logiciels facilitant l’éco-conception des produits ou encore la banque singapourienne DBS qui dispose d’une politique ESG avancée et pour laquelle le financement des PME représente une part significative de l’activité.

 

SANSO OPPORTUNITES A
Perf. YTD : + 6.64 %

Performance de la semaine

Sur la période du 11 au 18 octobre, la performance a été de +0.48%, l’Eurostoxx50 gagnant 0.27% et le MSCI World perdant 0.19%. La performance du fonds sur l’année 2019 est de + 6.64%.

Explication de la performance

Sur la semaine,  le fonds bénéficie de contributions positives relatives et absolues de fonds tels que Candriam SRI Equity EMU ou Memnon Fund European. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue connaissent une contribution positive avec, à noter, de sérieuses performances de H2O Allegro et Altitude Convertible Monde. Nos couvertures et expositions de marché ont une contribution positive sur la semaine.

Principaux mouvements

L’exposition actions a été relevée de 36% à 44% en augmentant nos positions sur le marché US. Coté fonds, nous avons réduit notre position sur HSBC Sustainable Euroland Equity et initié une position sur l’ETF UBS MSCI EMU SRI.

 

SANSO CONVICTIONS P
Perf. YTD : + 9.75 %

Performance de la semaine

Du 11 au 18 octobre, Sanso Convictions (part P) réalise une performance de +0,15%.

Explications de la performance

Les marchés actions connaissent des performances légèrement positives sur la semaine. Cette hausse s’explique principalement par l’accord concernant le Brexit entre l’Union européenne et Boris Johnson… accord qui doit maintenant être validé par le parlement britannique. Concernant les données économiques, la Chine a publié une première estimation (+6,0%) sur le rythme de la croissance au troisième trimestre. Ce niveau confirme ainsi le ralentissement économique sans toutefois valider le scénario noir d’un « hard landing ».

Dans ce contexte, les actions et la gestion tactique contribuent positivement à la performance. A l’inverse, les obligations souveraines et les devises ont eu un impact négatif sur la valeur liquidative.

 Principaux mouvements

L’exposition actions a été réduite de 30% à 28%. Cette réduction tactique a été réalisée via une vente d’EuroStoxx 50 suite à la forte progression de l’indice au cours des derniers jours. Concernant les obligations, nous avons également pris nos profits sur la position tactique vendeuse sur le 10 ans allemand. La sensibilité du portefeuille a ainsi augmenté de 2,5 à 2,7.

 

SANSO PATRIMOINE C
Perf. YTD :  + 4.55 %

Performance de la semaine

La valorisation de Sanso Patrimoine a légèrement reculé la dernière semaine de -0,05%, la performance du fonds (part C) sur l’année 2019 s’établit donc à +4,55%.

Explication de la performance

Les indices actions européens ont fini la semaine en ordre dispersé +0,27% sur l’EuroStoxx 50 et -0,52% sur le CAC 40. Sur la semaine c’est bien notre poche actions qui a généré la légère contreperformance du fonds. Le marché du crédit obligataire en euro est resté orienté de façon positive, les spreads ont poursuivi leur mouvement de contraction (-8 bps sur l’indice Itraxx Crossover). Mais la contreperformance de certaines obligations comme Eurofins cette semaine n’a pas permis à la poche obligataire de compenser le recul du portefeuille actions.

Principaux mouvements

L’exposition nette actions est restée stable entre 14% et 15% tout au long de la semaine. Les caractéristiques du portefeuille obligataire ont évolué avec une maturité moyenne qui est passée de 4,52 ans à 4,71 ans et une sensibilité qui parallèlement a augmenté de 3,13% à 3,33%. Le rendement actuariel du fonds est de 3,35%. La volatilité à un an de Sanso Patrimoine reste inchangée à 3,70% et ses encours sont de 22.5 millions d’euros.