POINT HEBDO SANSO IS – 4 NOVEMBRE 2019

 

SANSO OBJECTIF DURABLE 2024 A
VL au 31/10/2019 : 109,30

Explication de la performance

Au cours de la semaine,  on observe une tension sur les spreads d’environ 11bp sur les obligations de notation « Cross-Over » à 239 bps. Nous avons profité de la tension pour poursuivre notre programme d’investissement (Kantar, UQA). Cela porte à 96 le nombre de lignes obligataires du portefeuille.

Principaux mouvements et positionnement

La meilleure contribution de la semaine à la performance provient de Pro-Gest, dont le sort du moulin de Mantoue pourrait être plus favorable qu’anticipé. La moins bonne contribution provient d’EuropCar, après les baisses de notations des agences. La maturité moyenne et la sensibilité du fonds sont respectivement de 4,05 ans et de 3.13. Le rendement actuariel moyen du portefeuille s’élève à 4.37% (partie investie du portefeuille). Les encours du fonds Sanso Objectif Durable 2024 sont de 35.4 millions d’euros.

 

SANSO SHORT DURATION C
Perf. YTD : + 3.08 %

Performance de la semaine

La performance du fonds Sanso Short Duration a progressé la dernière semaine de +0,16%. Sur l’année 2019, le fonds affiche une performance de +3,08% (Part C).

Explication de la performance

Le marché du crédit obligataire européen s’est légèrement retendu la semaine dernière, en particulier sur le High Yield. Les spreads se sont ainsi élargis de +11bps sur l’indice Itraxx Crossover et, respectivement, de +2 bps et +7 bps sur les indices des émissions financières seniors et subordonnées. Sur la semaine, la performance du fonds a globalement bien résisté et profité de la belle performance des certaines émissions à taux variables.

Principaux mouvements

Pas de changement significatif dans l’équilibre du fonds au cours de la semaine : la maturité moyenne et la sensibilité de Sanso Short Duration ont été augmentées à respectivement 2,71 ans et à 1,99. Le rendement actuariel moyen du portefeuille s’élève à 2,29%. La volatilité annuelle du fonds Sanso Short Duration est de 2,02%, ses encours sont de 38,5 millions d’euros.

 

ALTIFLEX A
Perf. YTD : + 19.06 %

Performance de la semaine

La part A d’Altiflex progresse de 0.48% sur la semaine alors qu’en même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros est en baisse de 0.09%. Les encours sont de 18.2 millions d’euros.

Explication de la performance

Les marchés d’actions internationales ont bénéficié la semaine passée d’une nette amélioration du sentiment général suite aux chiffres très robustes sur la croissance américaine au troisième trimestre et sur l’emploi ainsi qu’au discours toujours très accommodant de la Réserve Fédérale américaine.  Ajouté à cela, la probabilité croissante d’une signature d’un accord “intérimaire” entre les Etats-Unis et la Chine sur le front de la guerre commerciale.

Ainsi, et Altiflex progresse sensiblement cette semaine grâce au rattrapage du secteur de la santé et plus généralement des valeurs de croissance. Ainsi, des titres comme Qualys, Tyson Food ou Merck aux États-Unis ou Sony au Japon s’adjugent toutes plus de 5% sur la semaine. À l’inverse, Peugeot au centre d’une énorme fusion dans le secteur automobile pèse sur la performance hebdomadaire avec un recul de près de 9%. Les fonds détenus en portefeuille, pour la plupart investis sur des thématiques de croissance, contribuent aussi positivement au résultat.

Principaux mouvements

Quelques arbitrages ont été effectués cette semaine avec la vente de Gildan Activewear et de 3I group pour des achats de DR Horton, Wienerberger et Franco Nevada. L’exposition du portefeuille est restée autour de 77% confirmant ainsi notre prudence actuellement sur les marchés.

 

MAXIMA A
Perf. YTD + 14.87 %

Performance de la semaine

La part A de Maxima recule de 0.45 sur la semaine alors qu’en même temps, l’indice EuroStoxx50 (dividendes réinvestis) est en baisse de 0.48%.  Les encours sont de 24.9 millions d’euros.

Explication de la performance

À jeudi soir, veille de la Toussaint, les marchés européens affichaient toujours une performance hebdomadaire dans le rouge. C’était sans compter les bonnes nouvelles macroéconomiques du vendredi qui ont fait rebondir vigoureusement les marchés actions. Mais à Jeudi, Maxima s’inscrivait dans un repli très similaire à celui du marché. C’est notamment le titre Peugeot qui aura pesé sur la performance hebdomadaire, le titre se situant au centre d’une énorme fusion dans le secteur automobile avec son homologue Fiat-Chrysler. Le titre a notamment souffert de spéculations autour du leaderchip dans l’opération et des ventes d’activités nécessaires à sa réalisation.  En revanche, les fonds détenus en portefeuille et notamment ceux plus orientés petites valeurs ont sensiblement progressé sur la semaine.

Principaux mouvements

Cette semaine nous n’avons pas réalisé d’opération en portefeuille. Ainsi, le niveau d’exposition du portefeuille reste donc autour de 81% et traduit notre prudence actuelle sur les marchés actions.

 

SANSO MEGATRENDS I
Perf. YTD :  + 22.06 %

Performance de la semaine

Sur la semaine du 24 au 30 octobre 2019 la performance a été de +1.20%. Le MSCI World progresse, lui, de 0.82%.

Explication de la performance

Les principaux marchés actions poursuivent leur progression sur la semaine, soutenus par les avancées sur le plan des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine, un discours accommodant de la Réserve Fédérale américaine et des résultats d’entreprises solides outre-Atlantique. Dans ce contexte Sanso Megatrends surperforme son indice de référence d’une quarantaine de points de base. La sélection de titres a bénéficié de la révision à la hausse des guidances du spécialiste du traitement des déchets industriels Clean Harbours et des résultats supérieurs aux attentes d’Edwards Lifeseciences, le leader du marché des valves aortiques. La sélection de fonds a elle profité des performances relatives positives de la plupart des stratégies multithématiques, notamment Wheb Sustainability et Liontrust Sustainable Future Global Growth qui surperforment le MSCI World de 0.8% et 1.1% respectivement.

Principaux mouvements

Nous avons mis à profit un mouvement de passif pour vendre ou alléger certaines positions de notre poche actions en ciblant les sociétés dont l’attractivité financière avait diminué ces dernières semaines comme Hochtief ou Xilinx mais également  les entreprises pharmaceutiques comme Bristol-Myers Squibb ou Jazz Pharmaceuticals car nous souhaitons diminuer notre exposition à ce segment de marché à l’approche de l’élection présidentielle américaine de 2020 qui pourrait être source de volatilité pour le secteur.

 

SANSO OPPORTUNITES A
Perf. YTD : + 7.15 %

Performance de la semaine

Sur la période du 25 octobre au 31 octobre, la performance a été de +0.34%, l’Eurostoxx50 perdant 0.48% et le MSCI World 0.09%. La performance du fonds sur l’année 2019 est de + 7.15%.

Explication de la performance

Sur la semaine, le fonds bénéficie de contributions positives relatives et absolues de nombre de fonds actions tels que Amilton Premium Europe ou Memnon Fund European, mais est pénalisé par la contreperformance relative du fonds HSBC Sustainable Euroland. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue connaissent une contribution positive sans performance ou contreperformance notable. Nos couvertures et expositions de marché ont une contribution positive sur la semaine.

Principaux mouvements

L’exposition actions a été légèrement relevée de 51% à 52%.

 

SANSO CONVICTIONS P
Perf. YTD : + 10.22 %

Performance de la semaine

Sur la période du 25 au 31 octobre, Sanso Convictions (part P) réalise une performance de +0,04%.

Explications de la performance

Les bourses mondiales profitent de la retombée des tensions géopolitiques et retrouvent des plus hauts datant de 2007. La date butoir du 31 octobre pour un « Hard Brexit » est une nouvelle fois reportée à fin janvier 2020 et l’accord commercial « partiel » entre les États-Unis et la Chine est sur le point d’être ratifié. Les publications de bénéfices, bien que négatives en Europe et aux États-Unis, ressortent en moyenne légèrement supérieures à ce qui était attendues.

Dans ce contexte, les actions, les taux et les devises contribuent positivement à la performance. Les autres classes d’actifs ont eu un impact limité sur la valeur liquidative.

 Principaux mouvements

L’exposition actions a augmenté de 30% à 32%. Cette hausse tactique de l’exposition actions a été réalisée via un renforcement de notre position dans le fonds Robeco QI Emerging Market Large-Cap. Concernant les obligations, nous n’avons pas effectué d’opérations. La sensibilité du portefeuille est donc stable sur la semaine (2,7).

 

SANSO PATRIMOINE C
Perf. YTD :  + 4.76 %

Performance de la semaine

La valorisation de Sanso Patrimoine a reculé la semaine dernière (arrêtée au 31/10) de -0,04%, la performance du fonds (part C) sur l’année 2019 s’établit donc à +4,76% (+5,46% sur la part I).

Explication de la performance

Pas de surprises majeures cette semaine, comme attendu la FED a baissé ses taux directeurs de 0,25%, les marchés sont restés globalement stables. Les indices actions européens sur la semaine arrêtée au 31/10 ont peu évolué : -0,56% sur l’EuroStoxx 50 et de +0,13% sur le CAC 40. Notre exposition au secteur bancaire, avec en tête Banco Santander, a pénalisé la performance actions du fonds sur la semaine. Le marché du crédit obligataire en euro a connu une petite correction avec un mouvement d’élargissement des spreads (+11 bps sur l’indice Itraxx Crossover), cela a aussi affecté négativement la performance du fonds sur la semaine.

Principaux mouvements

L’exposition nette actions du fonds a été réduite autour de 13% la semaine dernière. Les caractéristiques du portefeuille obligataire ont été légèrement modifiées : la maturité moyenne a été allongée de 4,51 ans à 4,95 ans et la sensibilité a parallèlement augmenté de 3,19% à 3,60%. Le rendement actuariel du fonds est de 3,54%. La volatilité à un an de Sanso Patrimoine est passée de 3,69% à 3,49% et ses encours sont de 22.5 millions d’euros.