POINT HEBDO SANSO IS – 22 NOVEMBRE 2019

SANSO OBJECTIF DURABLE 2024 A
VL au 22/11/2019 : 109,64

Explication de la performance

La semaine sous revue a été caractérisée par des mouvements de faible ampleur sur les marchés obligataires. Les taux allemands à 5 ans remontent de -0.59% à -0.56% ; les spreads IG€ à 5 ans suivent et remontent de 1.02% à 1.06%. Dans le même temps, les spreads « Cross-Over » à 5 ans rebaissent de 2.40% à 2.34% et les spreads « High Yield » € baissent de 3.82% à 3.77%.

Principaux mouvements

La meilleure contribution de la semaine à la performance provient de Tereos. Les perspectives de la société s’améliorent en ligne avec celles de leur produit principal qu’est le sucre. La moins bonne contribution provient d’Intrum Justitia, après la démission surprise de l’un des dirigeants. La maturité moyenne et la sensibilité du fonds sont respectivement de 4,14 ans et de 3.20. Le rendement actuariel moyen du portefeuille s’élève à 4.33% (partie investie du portefeuille). Les encours du fonds Sanso Objectif Durable 2024 sont de 36.8 millions d’euros.

 

SANSO SHORT DURATION C
Perf. YTD : + 3.32 %

Performance de la semaine

La performance du fonds Sanso Short Duration a progressé la dernière semaine de +0,11%. Sur l’année 2019, le fonds affiche une performance de +3,32% (Part C).

Explication de la performance

Dans un contexte de légère baisse des taux, le marché du crédit obligataire européen a poursuivi le modeste mouvement d’écartement des primes de risques (spreads de crédit) amorcé la semaine précédente. Les marges de crédit se sont ainsi écartées de +2bps sur l’indice Itraxx Crossover et, respectivement, de +1 bps et +3 bps sur les indices des émissions financières seniors et subordonnées. Ce petit mouvement d’ajustement des spreads est nourri par l’abondance des émissions primaires mais limité par la recherche permanente de rendement par les investisseurs.

Principaux mouvements

Sur le fonds, pas de changement significatif au cours de la semaine dernière : la maturité moyenne et la sensibilité de Sanso Short Duration s’élèvent respectivement 2,74 ans et à 2,00. Le rendement actuariel moyen du portefeuille s’élève à 2,38%. La volatilité annuelle du fonds Sanso Short Duration est de 1,83%, ses encours sont de 38,5 millions d’euros.

 

ALTIFLEX A
Perf. YTD : + 22.12 %

Performance de la semaine

La part A d’Altiflex progresse de 0.51% sur la semaine alors qu’en même temps, le marché des actions internationales (dividendes réinvestis) exprimé en Euros est aussi en baisse de 0.20%. Les encours sont de 18.5 millions d’euros.

Explication de la performance

En cette fin d’année, la solidité de la consommation des ménages, notamment américains, constitue un soutien de taille pour la confiance des investisseurs. L’incertitude régnant autour des négociations commerciales sino-américaines reste une source de volatilité à court terme des marchés. Les investisseurs sont toujours nerveux à l’idée d’une augmentation des droits de douane américains sur les produits importés de Chine le 15 décembre prochain. À plus court terme, le weekend de Thanksgiving devrait, comme à son habitude, donner de nouvelles indications quant à la vigueur de l’économie américaine et de ses perspectives pour 2020. Dans ce contexte Altiflex réalise une belle semaine en progressant sensiblement dans un marché plutôt baissier. Cette progression s’explique par l’excellente tenue des valeurs américaines parmi lesquelles l’éditeur de logiciels Paycom Software qui bénéficie du relèvement de recommandation de la part de plusieurs analystes. Plus globalement, les valeurs de la santé se sont aussi très bien tenues, contribuant ainsi au résultat hebdomadaire. Les fonds détenus en portefeuille s’inscrivent aussi en hausse cette semaine et nos couvertures, dans ce marché baissier contribuent aussi positivement.

Principaux mouvements

Nous n’avons pas réalisé d’opération en portefeuille cette semaine. Ainsi notre exposition s’en trouve inchangée à 71%, soit tout proche du niveau plancher, illustrant une fois encore notre prudence actuelle sur les actions.

 

MAXIMA A
Perf. YTD + 15.91 %

Performance de la semaine

La part A de Maxima recule de 0.78% sur la semaine alors qu’en même temps, l’indice EuroStoxx50 (dividendes réinvestis) perd 0.64%.  Les encours sont de 24.9 millions d’euros.

Explication de la performance
En Europe, les publications de dépenses des ménages ont fait preuve de robustesse notamment grâce à un marché du travail toujours solide et à une inflation faible. Ainsi, même si la guerre commerciale continue de perturber les échanges internationaux, la solidité de la consommation des ménages reste un élément rassurant pour ces prochains mois. Dans ce contexte Maxima recule sous l’effet de prises de bénéfices sur des marchés actions dorénavant richement valorisés. Peugeot a notamment souffert au cours de la semaine, l’incertitude autour de la fusion avec Fiat-Chrysler pesant significativement sur les cours. À l’inverse, le portefeuille a bénéficié du relèvement d’objectif à moyen terme de SR Teleperformance qui s’inscrit en surperformance. Les couvertures ont par ailleurs permis d’amortir légèrement le repli.

Principaux mouvements

Nous avons réalisé quelques arbitrages cette semaine. Des positions sur Hera en Italie et sur le Crédit Agricole en France ont été initiées alors qu’Essilor, ACS et Metso ont été renforcées. Parallèlement, Air Liquide, Deutsche Boerse, Danone, Sanofi et Neste Oil ont été allégées. Les couvertures restent en place et marquent toujours une certaine prudence. L’exposition du portefeuille est actuellement de 75%.

 

SANSO MEGATRENDS I
Perf. YTD :  + 24.91 %

Performance de la semaine

Sur la semaine du 14 au 21 novembre 2019 la performance a été de +0.09%. Le MSCI World recule, lui, de 0.38%.

Explication de la performance

Le MSCI World recule légèrement sur la semaine en raison d’un regain d’incertitudes autour d’un possible accord commercial entre les États-Unis et la Chine. D’une part la signature de cet accord pourrait être repoussée à 2020 en raison de la difficulté de trouver un terrain d’entente sur certains points. D’autre part le soutien affiché des législateurs américains aux manifestants pro-démocrates de Hong-Kong pourrait conduire à des tensions diplomatiques entre les deux pays. Ce contexte a profité à Sanso Megatrends tant au niveau de la sélection de fonds que de la poche actions. Ainsi la société de services informatiques, ServiceNOW s’apprécie de près de 10% sur la semaine en partie grâce à l’annonce de son entrée dans le S&P 500. Les fonds multithématiques ont, eux, profité de la bonne tenue du secteur de la santé et d’un bon stock-picking à l’image de Liontrust Sustainable Future Global Growth ou d’Hermes Impact Opportunities qui surperforment le MSCI World de 0.8% et 1.3% respectivement.

Principaux mouvements

Nous n’avons pas effectué de mouvement particulier au cours de la semaine écoulée.

 

SANSO OPPORTUNITES A
Perf. YTD : + 7.75 %

Performance de la semaine

Sur la période du 15 au 22 novembre, la performance a été de -0.04%, l’Eurostoxx50 perdant 0.64% et le MSCI World 0.20%. La performance du fonds sur l’année 2019 est de + 7.75%.

Explication de la performance

Sur la semaine, le fonds bénéficie de contributions positives relatives et absolues de fonds actions tels que certificat BNP SDG ou Altiflex , mais est pénalisé par les performances négatives de fonds tels que Rochebrune Europe Actions. Les titres vifs obligataires, fonds obligataires et fonds de performance absolue connaissent une contribution négative essentiellement générée par les contreperformances de H2O Allegro et Tendance Finance. Nos couvertures et expositions de marché ont une contribution neutre sur la semaine.

Principaux mouvements

L’exposition actions a été augmentée de 55% à 57%.

 

SANSO CONVICTIONS P
Perf. YTD : + 10.75 %

Performance de la semaine

Du 15 au 22 novembre, Sanso Convictions (part P) réalise une performance de -0,08%.

Explications de la performance

La semaine a été marquée par le retour de craintes concernant un accord commercial entre américains et chinois. De plus, la situation à Hong Kong pourrait devenir un point bloquant dans les négociations… Au niveau micro, les résultats des entreprises américaines surprennent positivement, ils restent toutefois négatifs. Enfin, les indicateurs avancés confirment une stabilisation de l’économie à un niveau faible.

Dans ce contexte, les actions contribuent négativement à la performance. Les autres classes d’actifs ont eu des impacts limités sur la valeur liquidative.

 Principaux mouvements

Sur la semaine, l’exposition actions est stable (30%) tout comme la sensibilité (2,7). Une position sur le Russel 2000 (2%) a été soldée au profit d’un indice plus large (S&P 500). Ce mouvement s’explique par la mauvaise dynamique actuelle des résultats des petites entreprises américaines.

 

SANSO PATRIMOINE C
Perf. YTD :  + 5.50 %

Performance de la semaine

La valorisation de Sanso Patrimoine a légèrement reculé la semaine dernière de -0,02%, la performance du fonds (part C) sur l’année 2019 s’établit donc à +5,50% (+6,26% sur la part I).

Explication de la performance

Les marchés financiers sont toujours suspendus à l’espoir d’un accord commercial imminent entre la Chine et les USA. Les nouvelles négatives sur l’avancement des négociations ont entrainé les indices actions européens à la baisse: -0,65% sur l’EuroStoxx 50 et -0,78% sur le CAC 40. Sur les marchés obligataires en euro, les taux souverains ont continué à se détendre légèrement (le 10 ans état français passe ainsi de -0,02% à -0,04% sur la semaine) et les spreads de crédit sont restés orientés à la hausse (+2 bps sur l’indice Itraxx Crossover). Le fonds résiste bien cette semaine essentiellement grâce à ses couvertures futures et options.

Principaux mouvements

L’exposition nette actions du fonds reste très basse à 12,50%. Les caractéristiques du portefeuille obligataire ont été légèrement modifiées avec toujours un rallongement de la maturité moyenne à 5,00 ans et de la sensibilité à 3,61%. Le rendement actuariel du fonds est de 3,26%. La volatilité à un an de Sanso Patrimoine est de 3,39% et ses encours sont de 22.5 millions d’euros.